Bilan

Credit Suisse poursuivi par le trust Wertheim Jewish Education

Le trust Wertheim Jewish Education poursuit Credit Suisse en justice en Floride, dans une affaire d'héritage de la famille Wertheim.

Deutsche Bank aurait refusé de rembourser les dépôts de la famille Wertheim auprès de Credit Suisse.

Crédits: Keystone

Credit Suisse (CS) fait face à une plainte aux Etats-Unis, dans l'Etat de Floride, intentée par le trust Wertheim Jewish Education. Le litige concerne l'héritage de la famille d'entrepreneurs francfortois Wertheim, rapportent différents articles de presse. L'argent, pour un montant de 3 mrd USD, aurait transité par le numéro deux bancaire helvétique.

Ces accusations, portées à l'attention de la grande banque vendredi, sont en cours d'examen, a indiqué à AWP une porte-parole de CS. L'établissement zurichois estime a priori que celles-ci sont infondées.

Cette affaire est lié à celle de Deutsche Bank, confrontée à des revendications similaires. Des associations caritatives en Floride ont attaqué devant la justice la banque allemande, lui demandant le remboursement d'une somme de 3 mrd USD, a révélé la semaine dernière "Manager Magazin".

Selon les informations du mensuel économique allemand, le dernier héritier du clan Wertheim a transféré en 1990 les avoirs de la famille à un couple d'amis. Ces époux ont cédé leurs droits en 2012 à un entrepreneur allemand. Ce dernier, ancien de Deutsche Bank en Espagne, avait travaillé en qualité de fiduciaire pour les Wertheim jusque dans les années 1990. Il aurait transféré les avoirs sur un compte à la Deutsche Bank à Genève, là où la trace de l'argent disparaît.

Selon la plainte évoquée par différents médias, la banque allemande a refusé de rembourser les dépôts réalisés par la famille Wertheim auprès de Credit Suisse avant la saisie des biens juifs par le régime nazi. Ces comptes auraient ensuite été transférés chez Deutsche Bank. Selon les documents les plus récents, le montant avoisinerait 3 mrd USD.

Le succès de telles actions en justice reste cependant soumis à de nombreuses réserves. La banque allemande s'est empressée d'indiquer que les revendications formulées contre elle sont infondées. Jusqu'ici, Deutsche Bank a remporté toutes les procédures similaires engagées précédemment aux Etats-Unis.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."