Bilan

Credit Suisse en passe de racheter EFG Bank?

Sur un marché où les spéculations sont nombreuses, nos sources évoquent un rachat par la deuxième banque suisse de l’établissement détenu par la famille Latsis.

Credit Suisse pourrait racheter EFG Bank, selon une source haut placée en interne.

Crédits: Image: DR

Credit Suisse serait intéressée par l’acquisition de la banque privée EFG Bank, selon des informations obtenues à l’interne par Bilan, auprès de sources haut placées. Contactée, EFG International, la holding qui détient EFG Bank, et qui a son siège à Zurich, dément fermement cette information. Credit Suisse répond de son côté qu’elle a «pour politique de ne pas commenter les rumeurs».

Le 24 avril avaient lieu les assemblées générales aussi bien de Credit Suisse que d’EFG International, par un hasard de calendrier. EFG International, détenue à 55% par une holding de la famille grecque Latsis (EFG Bank European Financial Group), gère 84 milliards de francs d’avoirs de clientèle (chiffres de fin 2014). Ses autres actionnaires sont la famille du co-fondateur et président sortant Jean-Pierre Cuoni (3,33%), les 41,89% restants étant cotés sur le marché.

Joachim Straehle nouveau CEO

La banque a désigné jeudi Joachim Straehle en tant que nouveau CEO. Ce dernier, ancien CEO de la banque bâloise Sarasin, succède à John Williamson, nommé à la vice-présidence du conseil d’administration. Niccolo Burki est nommé président, en remplacement de Jean-Pierre Cuoni, qui part à la retraite. L’année prochaine, Niccolo Burki doit céder la présidence à John Williamson. 

Credit Suisse, qui a récemment vu l’arrivée d’un nouveau CEO, le franco-ivoirien Tidjane Thiam, à la succession de l’américain Brady Dougan, n’avait pas procédé à des rachats significatifs depuis de nombreuses années, contrairement à ses rivales zurichoises UBS et Julius Baer. La banque gère 1374 milliards de francs en avoirs privés et institutionnels (chiffres à fin mars).

Succession de consolidations

Les consolidations vont bon train sur le marché bancaire suisse. Dernière acquisition en date, Coutts Bank, la filiale de gestion de fortune internationale de Royal Bank of Scotland, a été reprise en mars dernier par un acteur genevois qui figure parmi les moteurs de la consolidation en Suisse, l’Union Bancaire Privée (UBP). 

Début avril, les spéculations portaient sur un éventuel rachat de Julius Baer par Credit Suisse. Des rumeurs persistantes, qui avaient déjà traversé le marché en août 2014. Mais Julius Baer vient de démentir ces informations mi-avril, par la voix de son CEO Boris Collardi, dans le Schweitz am Sonntag.

Zaki Myret
Myret Zaki

RÉDACTRICE EN CHEF DE BILAN de 2014 à 2019

Lui écrire

En 1997, Myret Zaki fait ses débuts dans la banque privée genevoise Lombard Odier Darier Hentsch & Cie. Puis, dès 2001, elle dirige les pages et suppléments financiers du quotidien Le Temps. En octobre 2008, elle publie son premier ouvrage, "UBS, les dessous d'un scandale", qui raconte comment la banque suisse est mise en difficulté par les autorités américaines dans plusieurs affaires d'évasion fiscale aux États-Unis et surtout par la crise des subprimes. Elle obtient le prix de Journaliste Suisse 2008 de Schweizer Journalist. En janvier 2010, Myret devient rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan. Cette année-là, elle publie "Le Secret bancaire est mort, vive l'évasion fiscale" où elle expose la guerre économique qui a mené la Suisse à abandonner son secret bancaire. En 2011, elle publie "La fin du dollar" qui prédit la fin de la monnaie américaine à cause de sa dévaluation prolongée et de la dérive monétaire de la Réserve fédérale. En 2014, Myret est nommée rédactrice en chef de Bilan. Elle quitte ce poste en mai 2019.

Du même auteur:

L'INSEAD délivre 40% de MBA en Asie
La bombe de la dette sera-t-elle désamorcée ?

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."