Bilan

Credit Suisse coopère avec les autorités sur les "dark pools"

Dans son rapport trimestriel, le groupe bancaire indique répondre aux questions des diverses autorités de surveillance sur son système de trading à haute fréquence.

Mardi, Deutsche Bank et UBS avaient aussi informé faire partie des instituts concernés et coopérer avec les autorités.

Crédits: Keystone

Credit Suisse est également dans le viseur des autorités américaines concernant les "dark pools". La grande banque coopère avec plusieurs régulateurs dans les enquêtes ouvertes sur ce système de trading alternatif. Le groupe répond aux questions des diverses autorités de régulation et de surveillance, a-t-il indiqué dans son rapport pour le 2e trimestre publié jeudi.

La grande banque indique également qu'elle fait partie des plus de 30 instituts concernés par une plainte collective déposée en avril dernier devant l'US District Court du Southern District of New York. Ces établissements sont accusés d'avoir violé les lois sur la Bourse en relation avec le trading à haute fréquence. Ces banques auraient favorisé des courtiers à haute fréquence par rapport à d'autres clients.

Credit Suisse suit une série d'autres banques: mardi, Deutsche Bank et UBS avaient aussi informé faire partie des instituts concernés et coopérer avec les autorités.

Selon les dernières statistiques des autorités de régulations de la FINRA, Credit Suisse (au vu du nombre d'actions) et UBS (au vu du nombre de transactions) sont les plus grands opérateurs de "dark pools" aux Etats-Unis en terme de volumes de négoce.

Les "dark pools" sont des places de marchés opaques où les transactions s'effectuent de gré à gré. Elles jouent un rôle important dans les transactions financières, les intervenants y jouissant d'un bien plus grand anonymat que sur les places de marché classiques. Les grandes institutions financières en sont d'importantes utilisatrices.

Selon la FINRA, les "dark pools" représentent environ 15% du volume total du négoce.

A 12h15, le titre de Credit Suisse reculait de 2,3% à 24,6 CHF, alors qu'UBS perdait 1,9% à 15,65 CHF. Le SMI baissait de 0,65%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."