Bilan

Credit Suisse chahuté en Bourse après des résultats décevants

L'action Credit Suisse était chahutée mercredi matin à la Bourse suisse, après des résultats décevants et en dépit d'un vaste remaniement de l'activité.

A 09h31, le titre Credit Suisse reculait de 3,6% à 24,00 CHF, après un plus bas à l'ouverture à 23,77 CHF et dans un volume élevé de 2,2 mio d'actions échangées. Le SMI baissait quant à lui de 0,4%.

Crédits: Keystone

L'action Credit Suisse était chahutée mercredi matin à la Bourse suisse, après des résultats trimestriels jugés décevants par les analystes et en dépit d'un vaste remaniement de l'activité avec notamment à la clé 5000 suppressions de postes au niveau mondial.

A 09h31, le titre Credit Suisse reculait de 3,6% à 24,00 CHF, après un plus bas à l'ouverture à 23,77 CHF et dans un volume élevé de 2,2 mio d'actions échangées. Le SMI baissait quant à lui de 0,4%.

L'annonce d'une entrée partielle en Bourse (de l'ordre de 20-30%) de la banque universelle en Suisse, l'une des activités les plus profitables du groupe, "est la véritable nouvelle de la journée", ont estimé les spécialistes de Vontobel.

Ces derniers ont par contre pointé du doigt "les très faibles résultats" trimestriels dans l'ensemble du groupe, même si les afflux d'argent nouveau ont été "beaucoup plus élevés qu'attendus".

Pour IG Bank, les performances dévoilées dans la matinée par Credit Suisse sont "décevantes". L'augmentation de capital de plus de 6 mrd CHF, contre 5 mrd attendus, a par contre été applaudie par les analystes, Credit Suisse s'accordant ainsi une marge de manoeuvre suffisante pour répondre aux nouvelles exigences des régulateur.

Le départ de six responsables "emblématiques", remplacés par cinq nouveaux arrivants est le "signe d'un changement total à la tête de la banque", a estimé IG Bank.

Le nouveau directeur général Tidjane "Thiam fait juste ce que (l'ancien CEO Brady) Dougan aurait dû faire il y a déjà plusieurs années pour améliorer le cours de l'action: développer les activités rentables, se renforcer en Asie et réduire les activités d'effet de levier", a souligné l'établissement genevois.

Pour la Banque cantonale de Zurich (ZKB), un des points les plus importants est la réduction des coûts de 3,5 mrd CHF. Quelque 1,5 mrd seront néanmoins réinvestis, a souligné l'établissement. "La réduction de voilure dans la banque d'affaires avance plus vite que prévu et devrait être terminé d'ici fin 2015", a précisé la ZKB.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."