Bilan

Credit Suisse ne fera pas recours contre la justice britannique

Credit Suisse réclamait un remboursement de 239 millions de livres (environ 300 millions de francs) d'impôts supplémentaires perçus de décembre 2009 à avril 2010 sur des boni octroyés à des banquiers britanniques.

A l'époque, le gouvernement travailliste voulait améliorer les finances de l'Etat après la crise financière en imposant à 50% les boni de plus de 25'000 livres. Cet impôt avait rapporté 3,4 milliards de livres.

Crédits: Keystone

Le groupe bancaire Credit Suisse, débouté vendredi par un tribunal londonien d'une demande de remboursement pour un trop-perçu d'impôts sur des boni octroyés à des banquiers britanniques, a indiqué ce week-end qu'il n'entendait pas faire recours de cette décision.

Principe juridique

Dans une prise de position écrite, la banque aux deux voiles a confirmé à AWP les informations rapportées dans un premier temps par le portail Finews, spécifiant qu'elle avait fait recours en vertu d'un important principe juridique. "Quoi qu'il en soit, nous acceptons le verdict de la justice", a-t-elle fait savoir dans une prise de position écrite.

Credit Suisse réclamait un remboursement de 239 millions de livres (environ 300 millions de francs) d'impôts supplémentaires perçus de décembre 2009 à avril 2010 sur des boni octroyés à des banquiers britanniques.

A l'époque, le gouvernement travailliste voulait améliorer les finances de l'Etat après la crise financière en imposant à 50% les boni de plus de 25'000 livres. Cet impôt avait rapporté 3,4 milliards de livres.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."