Bilan

Coup de frein sur les rendements des caisses de pension en juin

UBS attribue la contre-performance des caisses de pension helvétiques de juin aux conséquences sur les marché du vote britannique pour une sortie de l'Union européenne.

Les établissements disposant d'une fortune de plus de 1 milliard de francs s'en sortent le mieux, à -0,07% toutefois en moyenne.

Crédits: Keystone

Le rendement des caisses de pension helvétiques est retombé en juin en territoire négatif de 0,26%, après trois mois consécutifs dans le vert. Sur le premier semestre, le rendement demeure positif de 1,17%, détaille vendredi le rapport périodique publié par UBS.

La banque aux trois clés attribue la contre-performance de juin aux conséquences sur les marché du vote britannique pour une sortie de l'Union européenne. Les titres des entreprises du vieux-continent ont souffert, tandis que le marché de la dette a retrouvé des couleurs. En Suisse, l'ensemble de la courbe des taux s'est affaissé sous l'équilibre et même les obligations sur un demi-siècle ne dégagent plus aucun rendement, soulignent les auteurs de l'étude. Au rang des placements alternatifs, les fonds spéculatifs ont en outre essuyé des pertes.

Les établissements disposant d'une fortune de plus de 1 mrd CHF s'en sortent le mieux, à -0,07% toutefois en moyenne. Le rendement s'affaisse à -0,25% pour la catégorie entre 300 mio et 1 mrd CHF et à -0,40% pour la catégorie inférieure.

La caisse de pension la plus rentable a tout de même dégagé 0,95%. L'écart entre la meilleure et la pire performance s'est creusé à 2,71 points de pourcentage. La lanterne rouge échoit à un établissement de taille modeste alors que les lauriers reviennent à une caisse parmi les plus fortunées.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."