Bilan

Citigroup dépasse les attentes grâce à ses économies

La cure d'austérité a permis à l'établissement new-yorkais Citigroup de déjouer les pronostics au moment où il étudie différents scénarios pour sa réorganisation en Europe suite au Brexit.

Les dépenses ont diminué de 5% sur un an à 10,4 milliards de dollars, a souligné Citigroup qui a réduit de plus de 26% ses actifs depuis la crise financière.

Crédits: AP

La banque américaine Citigroup a annoncé vendredi avoir enregistré des résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre, grâce à de fortes réductions de coûts qui lui ont permis de compenser le repli de son activité.

Le bénéfice net trimestriel a plongé de 17,5% à 4 milliards de dollars, ce qui se traduit par un bénéfice par action hors éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, de 1,24 dollar contre 1,1 anticipé en moyenne par les analystes qui attendaient une chute de 23% du résultat net.

Le chiffre d'affaires a pour sa part diminué de 9,8% à 17,55 milliards de dollars, contre 17,47 milliards attendus.

La cure d'austérité engagée depuis plusieurs mois a en effet permis à l'établissement new-yorkais de déjouer les pronostics au moment où il étudie différents scénarios pour sa réorganisation en Europe suite à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit).

Les dépenses ont diminué de 5% sur un an à 10,4 milliards de dollars, a souligné l'établissement qui a réduit de plus de 26% ses actifs depuis la crise financière de sorte qu'elle n'est plus que la quatrième banque américaine par le total de bilan. Citigroup a par exemple décidé récemment de réunir sous la même entité ses activités de banque de détail en Asie et en Europe/Moyen-Orient/Afrique.

Les coûts liés aux crédits octroyés aux ménages et aux entreprises ont également baissé de 15%.

Autre bonne nouvelle: les activités de marché, locomotive des profits, ont rebondi après des trimestres consécutifs de baisse.

Les revenus générés par le courtage ont reculé de 10% à 4,7 milliards de dollars tirés par le trading des obligations, des matières premières et des devises (Fixed Income) dont le chiffre d'affaires a augmenté de 14%.

A Wall Street, le titre Citigroup prenait 0,65% à 44,74 dollars vers 12H35 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."