Bilan

Cembra Money Bank soupçonnée de violation du secret bancaire

L'organisme de crédit aurait transmis pendant des années des données clients à des fins de démarchage, révèle la NZZ.

Le bureau du procureur a confirmé que ces allégations faisaient l'objet d'une enquête préliminaire. Si les activités de l'établissement de crédit ne reviennent pas dans le cadre légal, la sanction pourrait aller jusqu'à un retrait de licence.

Crédits: Keystone

Le spécialiste du crédit à la consommation Cembra Money Bank se retrouve en ligne de mire de la justice pour des délits financiers supposés, révèle la "Neue Zürcher Zeitung" mercredi. L'ancienne GE Money Bank aurait systématiquement délivré pendant des années des données de clients d'autres établissements de la centrale d'information de crédit (ZEK) à l'un de ses médiateur de crédit, à des fins de démarchage.

Le bureau du procureur a confirmé que ces allégations faisaient l'objet d'une enquête préliminaire. En mars, l'autorité de surveillance des marchés (FINMA) avait reçu de la part d'un ancien employé des documents controversés. L'institution étudie l'ouverture d'une procédure administrative attentatoire, afin de ramener les activités de l'établissement de crédit dans le cadre légal. En cas d'impossibilité, la sanction pourrait aller jusqu'à un retrait de licence.

Cembra Money Bank s'est refusée à prendre position sur la procédure. La responsable de la communication a toutefois indiqué au journal qu'une enquête interne avait été diligentée. Plusieurs collaborateurs ont depuis été mutés ou mis à la retraite anticipée.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."