Bilan

Caisses de pension: l'effet Macron dope les rendements en avril

Les caisses de pension suisses ont enregistré une performance moyenne de 0,94% en avril, en raison de la diminution de la possibilité de victoire de Marine Le Pen et de l'affaiblissement du franc.

La meilleure performance mensuelle est une nouvelle fois à mettre au crédit des petites institutions de prévoyance.

Crédits: Keystone

Les caisses de pension suisses ont enregistré une performance moyenne de 0,94% en avril, supérieure à celle de mars (0,58%) mais toujours nettement en retrait par rapport à février (1,75%). Une évolution qui s'explique par la diminution de la possibilité de victoire de Marine Le Pen face à Emmanuel Macron à l'issue du 1er tour de la présidentielle française, ainsi que l'affaiblissement du franc, selon le dernier relevé d'UBS publié mardi.

La deuxième position de la présidente du FN et l'éviction du leader de la "France insoumise" Jean-Luc Mélenchon ont fortement réduit l'aversion au risque des investisseurs et redonné des couleurs aux marchés des actions dans les derniers jours d'avril, indique la banque aux trois clés.

La meilleure performance mensuelle est une nouvelle fois à mettre au crédit des petites institutions de prévoyance (moins de 300 mio CHF de fortune sous gestion), avec des gains de 1,07%, suivies des moyennes (300 mio à 1 mrd, 0,92%) et des grandes (plus de 1 mrd, 0,77%).

Depuis 2012, les caisses de pension de l'échantillon établi par UBS ont engrangé 4,88% en moyenne sur une base annualisée, soit 3 points de base de mieux qu'un mois plus tôt. Les grandes caisses de pension mènent cette fois le classement, avec un rendement de 5,02%, devant les petites (4,89%) et les moyennes (4,66%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."