Bilan

Bitcoin, fonds suisses, tokens: l'actu des marchés

«Arrêtez de miner du bitcoin!»

Farringdon Capital plaide pour privilégier la rareté et mettre fin à un «gaspillage d’énergie colossal».

Thought Catalog/unsplash

La création de bitcoins gaspille énormément d’énergie, souligne un rapport de la firme néerlandaise Farringdon Capital. Solution: l’arrêt immédiat du minage de bitcoins supplémentaires, plaident les auteurs. 

«Produire plus de bitcoins n’apporte pas de bénéfices à la société mais crée une énorme quantité de pollution», estiment Bram Cornelisse, Dennis Van Wees et Wybe Blankvoort, «d’autant que la confirmation des transactions pourrait consommer de plus en plus d’énergie». 

En outre, augmenter le nombre de bitcoins nuit à sa valeur. «Si la rareté est la clé de l’attractivité du bitcoin, pourquoi gaspiller toute cette énergie pour créer encore 2,4 millions de bitcoins?» Cela consommera autant d’énergie par an qu’un grand pays industrialisé. 

Ils soulignent: «Même si 100% du minage du bitcoin était réalisé avec de l’énergie renouvelable, cela resterait un gaspillage colossal d’une énergie qui aurait mieux servi pour remplacer des activités basées sur des énergies fossiles.» 

Sa conclusion: «Pour que le bitcoin reste un actif rare et précieux, et pour un environnement propre, arrêtez de miner du bitcoin!» MZ


Le marché suisse des fonds continue de croître

Actifs numériques La fortune des fonds de placement recensés dans la statistique de la Swiss Fund Data SA et Morningstar s’est élevée en mars 2021 à 1416 milliards de francs, relève l’organisation professionnelle Asset Management Association Switzerland. C’est 45 milliards de plus qu’en février, soit une augmentation de 3,3%. De légères sorties nettes de trésorerie ont néanmoins été enregistrées, de l’ordre de 1,1 milliard de francs. Le palmarès des catégories de fonds les plus prisées n’a subi aucun changement: les fonds en actions restent en tête avec 46% du volume, suivis par les fonds obligataires (29,68%), les fonds stratégiques de placement (10,35%) et les fonds du marché monétaire (7,68%). RED

Bilan

La Finma donne son feu vert pour le Taurus Digital Exchange

Actifs numériques La société genevoise Taurus a obtenu une licence de maison de titres de la part de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma). Taurus est donc autorisée à exploiter la première place de marché réglementée d’actifs numériques. 

En tant qu’infrastructure ouverte et indépendante, la plateforme de Taurus («TDX») répond à la demande croissante des banques et des pourvoyeurs de devises virtuelles. Elle servira à échanger des titres tokénisés, c’est-à-dire cryptés, et des actifs privés.

Taurus Digital Exchange devient la première place de marché à mettre en relation directe les banques, les émetteurs et les investisseurs pour échanger tout type d’actifs numériques. MV


Candriam mise sur le vieillissement de la population

Fonds Gestionnaire d’actifs international centré sur l’investissement durable et responsable, Candriam lance le fonds Candriam Equities L Life Care, un compartiment du fonds luxembourgeois Candriam Equities L. 

Ce fonds investit dans une gamme mondiale de sous-secteurs du domaine de la santé. Sont concernés les produits pharmaceutiques et la biotechnologie, la technologie médicale et les sciences de la vie. Les populations vieillissantes créent une demande structurelle pour ces sous-secteurs, souligne Candriam. Les marchés émergents montreraient ainsi en particulier une dynamique de croissance à long terme très intéressante. MV

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."