Bilan

BNS: déclaration d'intention avec Bank of China pour un clearing Renminbi

La Banque nationale suisse (BNS) et la Banque populaire de Chine (PBOC) ont signé une déclaration d'intention relative à la conclusion, en Suisse, d'accords de compensation en renminbis.

Les clients des banques suisses pourront ainsi investir leurs fonds de manière avantageuse, avec un accès rapide au marché, dans des produits libellés en renminbis.

Crédits: AFP

La Banque nationale suisse (BNS) et la Banque populaire de Chine (PBOC) ont signé une déclaration d'intention relative à la conclusion, en Suisse, d'accords de compensation en renminbis. La PBOC a décidé d'étendre le programme pilote d'investisseur institutionnel étranger qualifié en renminbis à la Suisse, octroyant à cette dernière un quota de 50 milliards de renminbis, a annoncé la BNS mercredi dans un communiqué.

Cette déclaration et cette décision traduisent de nouvelles avancées dans la coopération financière entre la Chine et la Suisse. Elles favoriseront ainsi l'utilisation du renminbi par les entreprises et les institutions financières dans leurs transactions, et faciliteront le commerce et les investissements entre les deux pays, lit-on.

Le 21 juillet 2014, la BNS et la PBOC avaient passé un accord de swap renminbis contre francs à hauteur d'un montant maximal de 150 mrd renminbis, soit 21 mrd CHF. Cet accord constituait une condition importante du développement, en Suisse, d'un marché du renminbi. Parallèlement, la PBOC avait octroyé à la BNS un quota de 15 mrd renminbis, soit de quelque 2 mrd CHF, pour des investissements sur le marché interbancaire chinois des obligations.

L'ASB SATISFAITE

L'Association suisse des banquiers (ASB) a salué la signature du mémorandum d'entente. Cette percée assure la concrétisation de son objectif de voir la Suisse se positionner comme plate-forme pour les opérations avec la Chine et de promouvoir le pays comme pôle de première importance dans le traitement du renminbi.

Ces aspects assurent une participation à la croissance chinoise et à celle de ses marchés financiers, se réjouit l'ASB dans son communiqué.

L'ASB loue encore le deuxième volet annoncé par la BNS, celui du programme-pilote étendu à la Suisse. Selon elle, "il s'agit d'une condition préalable importante afin que les banques suisses puissent investir directement dans des produits libellés en renminbis et participer au marché des capitaux en renminbis."

Les clients des banques suisses pourront ainsi investir leurs fonds de manière avantageuse, avec un accès rapide au marché, dans des produits libellés en renminbis.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."