Bilan

BNP gèle des financements adossés à des réserves pétrolières

BNP Paribas suspend le redéveloppement de son activité nord-américaine de financements en raison de perspectives moroses sur le marché de l'énergie.

BNP Paribas avait quitté ce segment de marché des RBL en Amérique du Nord en cédant son activité dédiée en 2012 à Wells Fargo, dans le cadre de la réduction de ses besoins de financement en dollar américain, avant d'y faire son retour en 2014 mais de façon limitée.

Crédits: AFP

BNP Paribas a décidé de geler le redéveloppement de son activité nord-américaine de financements adossés à des réserves d'hydrocarbures, en raison de perspectives moroses sur le marché de l'énergie à court et moyen terme, a-t-elle annoncé jeudi.

"En raison de l'environnement actuel sur les marchés du pétrole et du gaz et des perspectives à court et moyen terme, BNP Paribas a décidé de suspendre le redéveloppement de ses financements adossés à des réserves d'hydrocarbures ("reserve-based lending" ou RBL)", a indiqué la banque française dans une déclaration transmise à l'AFP.

Elle précise cependant qu'elle reste engagée dans les domaines de l'énergie et des matières premières en Amérique du Nord, et qu'elle continuera à y servir ses clients existants dans les RBL.

BNP Paribas avait quitté ce segment de marché des RBL en Amérique du Nord en cédant son activité dédiée en 2012 à Wells Fargo, dans le cadre de la réduction de ses besoins de financement en dollar américain, avant d'y faire son retour en 2014 mais de façon limitée.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."