Bilan

Bénéfice en hausse pour la Banque Cler après six mois

Réduisant fortement ses coûts, la Banque Cler, l'ex-Banque Coop détenue par la Banque cantonale de Bâle, affiche un bénéfice en hausse de 5% sur un an à 19,8 millions de francs.

A fin juin, la Banque Cler affichait un total de bilan de 17,7 milliards de francs, 1,2% de plus qu'à l'issue de l'an dernier. 

Crédits: keystone

Réduisant fortement ses coûts, la Banque Cler  affiche un bénéfice en hausse à l'issue du premier semestre. Alors que ses revenus sont demeurés quasiment stables, l'ex-Banque Coop, détenue par la Banque cantonale de Bâle, a vu son résultat net s'étoffer de 5% sur un an à 19,8 millions de francs.

Considérés dans leur ensemble, les produits d'exploitation se sont montés à 123,5 millions de francs, 0,2% de plus qu'à l'issue des six premiers mois de 2017, indique jeudi la Banque Cler. Infime, la croissance des revenus reflète celle encore moindre de 0,1% à 87,3 millions des opérations d'intérêts, conséquence elle-même de l'optimisation des coûts de refinancement.

Les opérations de commissions et de prestations de services ont en revanche fléchi de 0,8% à 27,9 millions de francs, sous l'effet d'une activité moindre de la clientèle dans un environnement politique et économique devenu incertain, note l'établissement. Les produits issus du négoce ont eux aussi diminué, soit de 3,3% à 5,6 millions de francs.

Les charges ont quant à elles diminué de 9% à 86,6 millions de francs, les frais liés au repositionnement et au changement de nom de l'institut ayant entraîné des frais supplémentaires en 2017. Dans le détail, les coûts liés au personnel se sont contractés de 2,9% à 32,8 millions et ceux liés à l'exploitation ont chuté de 12,4% à 53,8 millions.

Bénéfice annuel attendu en hausse

A fin juin, la Banque Cler affichait un total de bilan de 17,7 milliards de francs, 1,2% de plus qu'à l'issue de l'an dernier. Les prêts à la clientèle ont progressé de 2,3% à 15,3 milliards, dont 15 milliards pour les seuls crédits hypothécaires (+2,2%).

Evoquant l'ensemble de l'exercice en cours, la Banque Cler se veut optimiste, tablant sur un bénéfice supérieur à celui engrangé en 2017, du fait essentiellement des charges qui sont venues peser sur l'exercice précédent dans le cadre de la réorientation de l'institut. L'établissement note cependant évoluer dans un contexte toujours exigeant, notamment du fait de la persistance de taux d'intérêts négatifs.

Fin juin, la Banque cantonale de Bâle a fait part de son intention de porter sa participation dans la Banque Cler de 75,8% à 100%. L'établissement cantonal a soumis aux autres actionnaires de l'ex-Banque Coop une offre de 52 francs pour chaque titre en leur possession.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."