Bilan

Banque Coop a amélioré son bénéfice net de 2,6%

La hausse du bénéfice de Banque Coop, filiale du grand distributeur, est due à la performance réalisée dans les opération d'intérêts, le coeur de métier de l'établissement bâlois.

Banque Coop ne table pas sur un revirement des taux en 2017. Le contexte dans son coeur de métier - les hypothèques - restera difficile.

Crédits: Keystone

Banque Coop, filiale du grand distributeur, a dégagé en 2016 un bénéfice net de 45,7 mio CHF, en hausse de 2,6% sur un an. Cette augmentation est à mettre au compte de la performance réalisée dans les opération d'intérêts, le coeur de métier de l'établissement bâlois, indique ce dernier mercredi. Dans un contexte de taux bas, le marché demeurera difficile pour la banque en 2017.

L'assemblée générale du 20 avril devra se prononcer sur le versement d'un dividende brut inchangé de 1,80 CHF par action, affirme le communiqué de Banque Coop. Le résultat opérationnel s'est resté stable (+0,1%) à 78,0 mio CHF.

Le produit d'exploitation présente un montant de 245,4 mio CHF, soit une hausse de 0,8%. Principale source de revenus, les opérations d'intérêt ont généré un résultat net de 173,8 mio, amélioré de 4,2%. Les autres activités affichent des recettes en repli. Parallèlement, la banque bâloise a allégé ses charges de l'ordre de 1,7% à 161,1 mio CHF.

La somme du bilan s'est étoffée de 1,7% à 16,88 mrd CHF. A l'actif, les créances hypothécaires ont atteint 14,08 mrd CHF (+2%). Du côté passif, les dépôts clientèle ont grappillé 0,6% à 11,88 mrd CHF.

Banque Coop ne table pas sur un revirement des taux en 2017. Le contexte dans son coeur de métier, à savoir les hypothèques, restera difficile. Six succursales seront rénovées ou transformées en 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."