Bilan

Bâloise voit sa rentabilité progresser en 2016

Bâloise a enregistré un bénéfice net en hausse de 4,4% à 535 millions de francs en 2016.

Le groupe, via sa filiale Basler Versicherungen, a finalisé la cession de ses activités vie en Allemagne à Frankfurter Leben. 

Crédits: Keystone

Bâloise a enregistré un bénéfice net en hausse de 4,4% à 535 mio CHF en 2016, dépassant largement les prévisions du consensus AWP établi à 478 mio. Le conseil d'administration a proposé de verser un dividende de 5,20 CHF, en hausse de 20 centimes par rapport à l'année précédente, a précisé le groupe d'assurance jeudi.

Le volume d'affaires est resté quasiment stable, avec un très léger repli de 0,1% à 8,91 mrd CHF. En monnaies locales, la baisse est cependant de 1,0%.

L'assurance vie a pesé sur la performance globale avec un repli des primes brutes de 5,6% à 3,57 mrd. Les réserves ont été renforcées de 317 mio pour faire face à l'environnement des taux négatifs. En conséquence, le résultat opérationnel (Ebit) a chuté de 18,5% à 226 mio dans cette division. Bâloise précise néanmoins que la base de comparaison était élevée.

A l'inverse, le segment non vie a enregistré une croissance de 3% des primes brutes à 3,14 mrd. Le bénéfice opérationnel s'est inscrit en petite hausse de 0,2% à 396 mio. Le ratio combiné net s'est amélioré de 1,1 point de pourcentage à 92,2%.

La division Investment-type a de son côté vu le volume d'affaires progresser de 5,5% à 2,2 mrd. L'assureur souhaite continuer à optimiser l'équilibre de ses différentes activités.

Les fonds propres ont progressé de 5,9% à 5,78 mrd CHF, profitant de la hausse du bénéfice et de l'arrivée à échéance d'un bon convertible en novembre 2016.

La performance dépasse les espérances des analystes consultés par AWP. Le consensus tablait en effet sur des primes brutes de 6,68 mrd, un ratio combiné de 92,4% et des fonds propres de 5,64 mrd. Le dividende était quant à lui attendu à 5,12 CHF.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) juge que l'évolution est positive, surtout grâce à "l'amélioration opérationnelle". Le bénéfice a été bien meilleur qu'attendu dans l'assurance vie tandis que la performance des activités non vie est solide comme à son habitude.

Baader Helvea approuve et ajoute que le solide bilan fait de Bâloise un des titres les plus sûrs en matière de dividende. Il lui reste cependant du pain sur la planche pour restructurer ses activités en Allemagne, ce qui permettra d'augmenter la rentabilité.

Restructuration poursuivie en Allemagne

En Allemagne, le groupe s'est lancé sur la voie de la restructuration, nécessitant des réserves qui ont impacté la rentabilité. Le volume d'affaires a toutefois progressé de 1,2% à 1,43 mrd. L'Ebit s'est inscrit dans le négatif à 60,9 mio. Le ratio combiné s'est détérioré de 6 points de pourcentage à 109,7%. L'assureur s'attend toutefois à ce qu'il repasse sous la barre des 100% au cours de l'année, selon les déclarations du directeur général Gert de Winter.

Le groupe, via sa filiale Basler Versicherungen, a finalisé la cession de ses activités vie en Allemagne à Frankfurter Leben. Les 87 employés concernés ont été intégrés dans l'équipe du repreneur.

En Suisse, le bénéfice opérationnel a progressé de près d'un tiers à 546,6 mio CHF. Par contre, le volume d'affaires a décliné de 5,7% à 4,31 mrd, freiné par un repli de 8% à 2,99 mrd dans les activités vie. La raison est une politique de souscription plus sélective. Le ratio combiné a été amélioré de 6 points de pourcentage à 81,2%.

En Belgique et au Luxembourg, le groupe a enregistré une solide croissance des primes brutes de respectivement 8,1% à 1,56 mrd et 7,7% à 1,61 mrd. L'Ebit a néanmoins chuté en Belgique de 10,4% à 172 mio en raison d'une base de comparaison élevée et de réserves supplémentaires. Au Luxembourg, il est resté à peu près stable, en repli de 0,9% à 23,3 mio.

A 9h30, le titre Bâloise prenait 0,3% à 136,20 CHF. Le SLI perdait de son côté 0,11%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."