Bilan

Bâloise a vu ses recettes de primes LPP baisser de 6,9% en 2016

Bâloise a subi en 2016 une baisse de 6,9% du chiffre d'affaires tiré des primes de prévoyance professionnelle en raison de la politique de souscription sélective en matière d'assurance complète.

Bâloise annonce également une hausse des provisions de 179 millions de francs supplémentaires.

Crédits: Keystone

L'assureur Bâloise Vie a subi en 2016 une baisse de 6,9% du chiffre d'affaires tiré des primes de prévoyance professionnelle, en comparaison annuelle. Ce repli s'explique par la politique de souscription sélective en matière d'assurance complète, indique le groupe rhénan mardi.

Le rendement net s'est établi à 2,23%, contre 2,30% une année auparavant, dans un contexte de faiblesse des taux d'intérêts et d'incertitudes politiques. Les charges d'exploitation des assurés actifs est passée sous la barre des 500 mio CHF.

Bâloise annonce également une hausse des provisions de 179 mio CHF supplémentaires, afin d'assurer le paiement des engagements actuels et futurs liés aux rentes, selon le communiqué. Dans ce contexte, l'assureur critique le niveau actuel du taux de conversion légal. Si cet indicateur était "correct", les nouvelles provisions auraient été attribuées dans une large mesure au fonds d'excédents pour les personnes actives, affirme le groupe.

Le fonds susmentionné a bénéficié néanmoins d'un montant supplémentaire de 43 mio CHF, faisant grimper sa dotation totale à 105 mio CHF. En 2016, les avoirs de prévoyance ont été rémunérés au taux de 1,25%. Bâloise a redistribué 93,9% du produit total à ses assurés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."