Bilan

Au Tessin, le secteur bancaire marque le pas

Par rapport au trimestre précédent, les banques tessinoises ont connu un recul de la demande et des volumes négociés, même si le volume de crédits et de capitaux sous gestion a progressé.

Moins de 15% des sondés ont rapporté une baisse de la demande de la part de la clientèle étrangère, alors que 85% l'ont jugée stable. 

Crédits: Keystone

Les banques tessinoises a subi un coup de frein au 3e trimestre, après les signaux ténus d'une tonicité retrouvée au cours des six premiers mois de l'année. Par rapport au trimestre précédent, la branche a connu un recul de la demande et des volumes négociés, même si le volume de crédits et de capitaux sous gestion a progressé, indique l'enquête périodique publiée mercredi par le bureau cantonal de la statistique.

Les recettes ont diminué, en raison de la contraction du produit des opérations de commission et des activités de négoce, alors que celui généré par les opérations est resté stable.

Selon les données de l'étude, moins de 15% des sondés ont rapporté une baisse de la demande de la part de la clientèle étrangère, alors que 85% l'ont jugée stable. Les auteurs qualifient les données d'"encourageantes", rappelant qu'au cours des 30 derniers mois, presque un institut sur deux en moyenne signalait une contraction.

Pour ce qui est de la demande indigène en revanche, plus d'un banquier tessinois sur trois (35%) a constaté un recul de la demande entre juillet et septembre, contre 5% en moyenne au cours des quatre dernières années.

Au niveau des perspectives, la plupart des banquiers interrogées ont dit s'attendre à une détérioration des affaires au cours du dernier trimestre, avec de possibles révisions à la baisse des niveaux d'emploi. Après quoi, ils tablent sur une amélioration graduelle de leurs activités au tournant de l'année.

"Ce nouveau coup de frein dans un contexte général de pression sur les marges contraint les instituts bancaires à continuer de rechercher de nouvelles sources de revenus et simultanément à revoir la structure des coûts pour équilibrer les comptes", fait observer Franco Citterio, directeur de l'Association bancaire tessinoise (ABT), cité dans l'enquête.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."