Bilan

Après le Grexit, voici le scénario du Grimbo pour la Grèce

Les analystes financiers anticipaient une sortie de la zone euro pour la Grèce. Mais l'hypothèse de ce Grexit laisse désormais la place au scénario d'un "Grimbo" qui verrait la Grèce courber mais éviter le défaut de paiement et l'abandon de la monnaie unique.
  • Selon certains analystes, malgré les atermoiements du gouvernement Tsipras, la Grèce pourrait échapper au Grexit et s'orienter vers un scenario de Grimbo, contraction de Grexit et limbo.

    Crédits: Image: DR
  • Pour Ibrahim Rahbari, de Citigroup, le Grexit ne semble plus à l'ordre du jour, mais un Grimbo (Greece+Limbo) semble plus probable.

    Crédits: Image: Bloomberg
  • Selon la théorie du Grimbo, le gouvernement d'Alexis Tsipras (ici à droite avec son ministre de l'économie Yannis Varoufakis) devrait courber l'échine mais rester dans la zone euro.

    Crédits: Image: DR

Grexit ou pas Grexit? Depuis une année, l'hypothèse d'un Grexit (contraction de Greece et d'Exit) a pris du corps sur les marchés financiers: de nombreux experts voient Athènes sortir de la zone euro et restructurer son économie autour d'une monnaie nationale (la drachme?), afin de recourir à tous les outils actuellement disponibles seulement pour la Banque Centrale Européenne (BCE).

L'arrivée au pouvoir d'une coalition réunissant les europhobes de droite et l'extrême-gauche a encore accru les tensions entre le gouvernement hellène et les partenaires européens, acroissant les probabilités d'assister à une sortie de l'eurozone, avec les risques que cela comporte, comme le rappelaient Thomas Veillet et Myret Zaki en début d'année.

Les tensions encore accrues ces dernières semaines (notamment entre le ministre grec Yannis Varoufakis et son homologue allemand Wolfgang Schäuble) semblaient mettre le pays définitivement sur les rails d'un Grexit.

Courber l'échine pour éviter une sortie de l'euro

Pourtant, un nouveau scénario vient d'apparaître, esquissé et baptisé par Ebrahim Rahbari, économiste chez Citigroup, interrogé sur BloombergBusiness: le Grimbo, contraction de Greece et de Limbo. Comme dans la danse dans laquelle il faut se courber pour passer sous le manche d'un balais de plus en plus bas, la Grèce pourrait accepter de courber l'échine pour ne pas vivre le cataclysme que constituerait pour son économie une sortie de l'euro.

Selon Ebrahim Rahbari, ce scénario pourrait être vécu selon deux modalités différentes: un contrôle immédiat des capitaux qui offrirait à la Grèce une marge de manoeuvre de quelques mois afin de mener des réformes structurelles d'importance, ou un accord insatisfaisant entre Grèce et représentants de l'eurozone qui verrait le pays affronter un défaut de paiement, mais sans sortie de la zone euro, là aussi grâce à un contrôle des capitaux transitoire.

«Dans ces scenarii gris (NdlR, ni noir pour une sortie de l'euro, ni blanc pour un accord réaliste facilement trouvé), la Grèce ne touchera pas d'argent des Européens et il n'y aura pas de solution pour une résolution durable de la crise», avertit-il.

Le contrôle des capitaux dans les deux scenarii

Dans le premier scénario, un accord entre les Européens et la Grèce sur de nouvelles mesures en échange d'une rallonge financière serait conclu après un défaut de paiement potentiel et à condition que des mesures de contrôle des capitaux soient prises par la Grèce.

Le second scénario verrait également un défaut de paiement intervenir, en cas d'absence d'accord entre l'Eurogroup et Athènes, mais serait suivi d'une situation «à la chypriote», avec un contrôle strict des capitaux, même pour les particuliers et leurs retraits en banque. C'est alors la pression populaire qui obligerait le gouvernement grec à revoir sa copie et à revenir à la table des négociations avec de meilleures intentions.

Dans les deux cas, Athènes devrait souffrir, courber l'échine, mais finalement passer le cap pour rester dans la zone euro. Comme dans la danse du limbo. Selon Ebrahim Rahbari, le scenario d'une sortie de la zone euro à court ou moyen terme est fort peu crédible. Mais reste envisageable sur le long terme si la Grèce n'accentue pas ses efforts pour assainir ses finances.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."