Bilan

Affaire Credit Suisse: Tidjane Thiam serait concerné par l'enquête pénale

L'affaire Credit Suisse autour de la filature de l'ancien cadre Iqbal Khan prend une nouvelle tournure. Selon des articles de presse, le ministère public a exigé des documents concernant le directeur général de la banque aux deux voiles Tidjane Thiam et l'ancien directeur de la gestion de fortune, Iqbal Khan.

Selon des articles de presse de l'automne dernier, MM. Thiam et Khan s'étaient disputés lors d'une fête au domicile du patron du Credit Suisse.

Crédits: Keystone

Selon ces articles, début 2019, des agissements pénalement répréhensibles (menaces) auraient été perpétrés à Herrliberg, domicile de ces deux personnes, a rapporté la SonntagsZeitung, sans citer de source.

Sur la base de la procédure pénale en cours et de divers articles de presse, le ministère public a exigé l'ensemble des documents concernant la personne concernée (Iqbal Khan selon le journal dominical) ou Tidjane Thiam depuis le début de 2019, a rapporté le SonntagsBlick.

Bien avant septembre dernier lorsque l'affaire de la filature de l'ancien manager du Credit Suisse Iqbal Khan a éclaté, il y a eu, début 2019, une dispute entre ce dernier et M. Thiam. Depuis, le rapport entre les deux banquiers s'était détérioré et a débouché sur la surveillance de M. Khan, qui, désormais, travaille à l'UBS.

Dispute et menaces

Selon des articles de presse de l'automne dernier, MM. Thiam et Khan s'étaient disputés lors d'une fête au domicile du patron du CS. La dispute tournait autour d'arbres que M. Thiam avait fait planter "sous le nez" de son voisin, M. Khan et de déclarations à propos de leurs épouses. M. Thiam aurait alors proféré de lourdes menaces, selon la SonntagsZeitung qui parle même de menace de mort.

Il y a quelques semaines, le Tages Anzeiger avait rapporté que M. Thiam aurait dit à M. Khan, le soir en question, que l'on pouvait aller "régler la question dehors entre hommes". Bien plus petit que son patron, M. Khan avait considéré cela comme une menace.

On ne sait pas ce qui s'est dit lors de cette soirée. Ce qui est établi, c'est que M. Khan a peu après a informé la police cantonale.

Tant la banque que M. Khan ont refusé de commenter ces récents développements, a encore indiqué la SonntagsZeitung.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."