Bilan

"Les taux négatifs sont nécessaires et efficaces"

Le vice-président de la direction générale de la BNS Fritz Zurbrügg a rappelé que cela fait déjà une trentaine d'année que la Suisse doit composer avec la force de sa monnaie.

M. Zurbrügg a également rappelé que les taux négatifs ne sont pas l'apanage de la Suisse, puisque 45% des obligations d'État ont un rendement inférieur à zéro.

Crédits: Keystone

Face aux récentes critiques, parfois acerbes, dont font l'objet les taux d'intérêts négatifs introduits par la Banque nationale suisse (BNS), le vice-président de la direction générale Fritz Zurbrügg a défendu la politique de l'institut d'émission. "Elle est nécessaire et elle fonctionne", a-t-il affirmé lors d'une rencontre organisée par la Banque Cramer dans ses locaux luganais.

Le bras droit de Thomas Jordan a rappelé que cela fait déjà une trentaine d'année que la Suisse doit composer avec la force de sa monnaie, "fruit d'une économie dynamique et d'institutions très solides", pouvait-on lire vendredi dans les colonnes du "Corriere del Ticino".

Tout en reconnaissant les effets indésirables des taux négatifs sur les épargnants, les caisses de pension et les banques, il a insisté sur le fait que les mesures ont rempli leur objectif de faire baisser "non seulement les taux à court terme, mais aussi ceux à long terme, faisant fléchir toute la courbe des taux".

M. Zurbrügg a également rappelé que les taux négatifs ne sont pas l'apanage de la Suisse, puisque 45% des obligations d'État ont un rendement inférieur à zéro. "Les banques centrales ne peuvent pas générer une croissance économique à long terme", a-t-il ajouté, soulignant la nécessité "de réformes structurelles et d'un assainissement des banques".

Questionné par le quotidien tessinois si la politique monétaire actuelle n'est pas négative pour la croissance, car elle incite les ménages à épargner plus, le numéro deux de la BNS a répondu qu'une nouvelle appréciation du franc aurait des effets autrement plus négatifs. "Nous sommes convaincus qu'au bout du compte, les aspects positifs (de notre politique) l'emportent sur les négatifs".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."