Bilan

2016, une année en or pour le métal jaune

En hausse de plus de 25% depuis le début de l’année, le cours de l’or devrait grimper encore, au moins jusqu’à 1530 dollars.

L’or avait pratiquement disparu des écrans radars depuis le sommet atteint en 2011, mais 2016 semble être l’année de sa résurrection. En effet, les taux négatifs, la volatilité des marchés, le Brexit, le rebond du prix du pétrole sont parmi les nombreux facteurs qui ont contribué à la hausse du métal jaune, en gain de plus de 25% cette année.

Graphiquement, le potentiel de hausse reste intact. Le cours de l’or a cassé au-dessus du canal baissier dans lequel il évoluait depuis presque trois ans. C’est également la première fois depuis fin 2012 que les cours évoluent durablement au-dessus de la moyenne mobile exponentielle de 200 jours, qui est passée haussière (d’orange en bleu) en février de cette année. 

Le nuage Ichimoku est passé au vert, ce qui marque encore davantage le changement net de tendance à la hausse. 

L’indicateur de momentum MACD est également en territoire positif depuis le début d’année, mais semble toutefois baisser de puissance ces dernières semaines alors que les cours butent sur la droite de tendance baissière à long terme (en pointillé violet). La cassure de ce dernier obstacle confirmerait définitivement la reprise de contrôle des acheteurs sur ce marché.

Premium client manager et market analyst chez IG Bank

le plan La baisse de momentum annonce un repli à court terme sur le niveau de support mineur à 1310 qui représenterait une opportunité d’achat. La cassure au-dessus du haut de l’année à 1377 renforcerait notre scénario haussier. La première zone de vente majeure se trouve à 1530. En dessous du support majeur de 1195, le scénario haussier est invalidé.

achat 1310 dollars (augmenter si cassure à 1380)

stop 1195 dollars (-8%) 

Objectif ½ à 1530 (+14%) et ½ à 1795 dollars (+37%)

Andreas Ruhlmann
Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Lui écrire

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

Du même auteur:

Nette tendance à la hausse sur le marché indien
Zurich Insurance Group: le renversement de situation est enclenché

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."