Bilan

Une self-made woman du e-commerce devient la femme la plus riche de Russie

Cela se bouscule à la tête du classement des femmes les plus riches de Russie : Tatiana Bakalchouk, une self-made woman du commerce en ligne vient de détrôner l'éternelle numéro un, la veuve de l'ex-maire de Moscou Iouri Loujkov soupçonné de corruption.

En 2004, Tatiana Bakalchouk fonde Wilberries pendant son congé maternité, constatant la difficulté de faire des achats avec et pour un nouveau né.

Crédits: Wildberries

La fortune de Tatiana Bakalchouk, 44 ans, s'établit désormais à 1,4 milliard de dollars, dépassant celle d'Elena Batourina, 56 ans et 1,2 milliard de dollar au compteur, a indiqué jeudi l'édition russe de Forbes.

La success story de Mme Bakalchouk détonne du paysage économique russe, où beaucoup de grandes fortunes sont nées de manières plus ou moins légale dans les décombres de l'économie soviétique, et fleurent souvent les matières premières et la corruption.

En 2004, même pas trentenaire, elle fonde Wilberries pendant son congé maternité, constatant la difficulté de faire des achats avec et pour un nouveau né.

Le site est devenu depuis le numéro un du commerce en ligne en Russie et en ex-URSS, et est resté entièrement entre ses mains. En 2019, le groupe a enregistré une croissance de 88% de son chiffre d'affaires à 223,5 milliards de roubles (3,2 milliards d'euros au taux actuel).

Spécialisé dans les vêtements, le groupe s'est lancé dans la nourriture, les livres, la décoration, la technique et les médicaments.

Après avoir conquis le Bélarus, le Kazakhstan, le Kirghizstan et l'Arménie, Wildberries est entré cette année sur le marché européen via la Pologne.

Selon la société spécialisée Semrush, l'entreprise était en 2019 le premier site de vente de mode en ligne dans le monde en termes de trafic mensuel moyen, devant les géants H&M et Macy's. Très discrète, Tatiana Bakalchouk ne s'exprime jamais publiquement.

Elena Batourina a pour sa part été pendant des années la seule femme milliardaire russe, à la tête d'un empire industriel et immobilier.

Pendant les 20 ans de règne de son mari à la mairie de Moscou, elle était à la tête d'un développeur immobilier qui avait raflé d'une manière ou d'une autre un grand nombre de chantiers majeurs de la capitale.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."