Bilan

Volvo cherche des investisseurs avant d'aller en Bourse

Le constructeur automobile suédois Volvo Cars chercherait à lever un milliard de dollars auprès de nouveaux investisseurs chinois avant une éventuelle entrée en Bourse.

En décembre, Volvo Cars avait déjà utilisé ce type de financement pour lever 5 milliards de couronnes (un peu plus de 500 millions d'euros) en Suède.

Crédits: AFP

Le constructeur automobile suédois Volvo Cars, propriété du chinois Geely, cherche à lever un milliard de dollars auprès de nouveaux investisseurs avant une éventuelle entrée en Bourse, a affirmé jeudi le Wall Street Journal.

Le quotidien new-yorkais, citant des sources proches des négociations, a indiqué que des actions préférentielles étaient proposées à "un certain nombre d'investisseurs chinois (...) dont des fonds souverains et des fonds de placement privé".

En décembre, Volvo Cars avait déjà utilisé ce type de financement pour lever 5 milliards de couronnes (un peu plus de 500 millions d'euros) en Suède, auprès des fonds de pension publics AMF et AP1, et de l'assureur Folksam.

L'éventualité d'une entrée en Bourse est discutée dans la presse financière depuis plusieurs mois, diverses sources évoquant une cotation à Hong Kong, à Stockholm ou à Londres. D'après le Wall Street Journal, aucun calendrier n'a été arrêté et Volvo Cars a refusé de commenter.

Le quotidien suédois Dagens Industri citait en janvier des sources bancaires évaluant l'entreprise à près de 1,5 milliard d'euros.

Depuis que le constructeur chinois Geely a racheté la marque à l'américain Ford en 2010, elle a connu un redressement spectaculaire. En 2016, son bénéfice net part du groupe a presque doublé pour dépasser 600 millions d'euros.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."