Bilan

Vifor Pharma affiche un regain de confiance

Le produit de l'introduction en Bourse de Galenica a permis au laboratoire Vifor Pharma de solder le prêt-relais de 1,49 milliard de francs contracté pour l'acquisition en 2016 de l'américain Relypsa.

Le bénéfice net a explosé à 1,09 milliard de francs, contre 158,9 millions sur le même période en 2016.

Crédits: Keystone

Vifor Pharma a dégagé au premier semestre une rentabilité nettement supérieure aux attentes du marché et a relevé ses objectifs pour l'année en cours. Le produit de l'introduction en Bourse début avril de Galenica, soit 1,78 mrd CHF, a permis au laboratoire de solder directement le prêt-relais de 1,49 mrd, intérêts inclus, contracté pour l'acquisition en 2016 de l'américain Relypsa.

Le bénéfice net a ainsi explosé à 1,09 mrd CHF, contre 158,9 mio sur le même période en 2016. La direction relève dans la foulée ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice.

Sur le plan opérationnel, l'excédent d'exploitation (Ebit) s'est élevé à 62,1 mio CHF, en hausse de près d'un cinquième par rapport aux chiffres pro forma compilés pour la même période l'an dernier. Les revenus ont enflé de 13,6% à 625,7 mio, détaille le compte-rendu d'activité.

Le chiffre d'affaires s'avère sensiblement inférieur aux projections des analystes consultés par AWP, qui articulaient en moyenne 646,5 mio CHF. L'excédent d'exploitation en revanche n'était attendu qu'à 52,4 mio.

Le Veltassa rassure

Les ventes du Veltassa, principale motivation au rachat de Relypsa, ont atteint 24,3 mio CHF. Les charges promotionnelles et de distribution pour ce médicament se sont élevées à 119,4 mio. Le Ferinject/Injectafer a accru sa contribution de près de 20% à 193,9 mio. Le produit du Mircera de Roche commercialisé par Vifor s'est enrobé de 1,1% à 154,9 mio.

Les coûts de lancement pour l'ensemble de l'exercice devraient avoisinner les 260 mio CHF. "Nous maîtrisons très bien nos coûts", a répondu le directeur général (CEO) Etienne Jornod à la question de savoir s'il pourrait y avoir des surprises à ce niveau.

Pour 2017, ventes et excédent brut d'exploitation doivent désormais progresser de plus de 10%, contre "près de 10%" pour les revenus et 5 à 9% pour l'Ebitda précédemment. Les projections à moyen terme restent de mise, comprenant notamment un chiffre d'affaires de plus de 2 mrd CHF et un Ebitda supérieur à 100 mio.

Entre 2017 et 2019, le dividende proposé aux actionnaires restera au niveau de celui pour 2016 et doit s'établir par la suite à 35% du bénéfice net.

Sur le plan des investissements, une enveloppe de 850 mio CHF demeure réservée pour le développement et le lancement de nouveaux produits d'ici 2020, qui risque jusque là de freiner la rentabilité du groupe.

"A l'horizon 2020, le Ferinject/Injectafer aura atteint le statut de moteur de ventes (plus de 1 mrd CHF de revenus annuels) et le Veltassa est sur le meilleurs chemin pour y accéder en 2024 ou 2025", a assuré à AWP M. Jornod.

En dépit de l'absence d'endettement et d'abondantes liquidités, le responsable entend maintenir l'accent sur la croissance organique plutôt que sur de nouvelles acquisitions. M. Jornod n'a toutefois pas totalement exclu une telle opération, si d'aventure une opportunité à ne pas manquer devait se présenter.

Rentabilité saluée

Les ventes du Veltassa de Relypsa se sont avérées meilleures que prévu, tendant ainsi à confirmer le bien-fondé de l'onéreuse acquisition du laboratoire américain, note Baader Helvea, qui attendait en revanche une contribution plus importante du Ferinject/Injectafer.

Dans l'ensemble, les revenus s'inscrivent dans le cadre des projection du courtier genevois tandis que la rentabilité suscite une bonne surprise.

Vontobel salue le niveau de rentabilité dégagé par le laboratoire pharmaceutique, en dépit de frais nettement plus élevés que prévus pour l'introduction de Galenica sur SIX. La banque zurichoise pronostique une progression de 14% des ventes et de 26% de l'Ebitda à périmètre constant sur l'ensemble de l'année.

La nominative Vifor Pharma a clôturé en hausse de 2,0% à 106,20 CHF après un plus-haut à 109,9. Le SLI a terminé en baisse de 0,02% à 1464,31 points.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."