Bilan

Valora améliore sa rentabilité en 2016 et maintient le dividende

Le bénéfice net de l'exploitant de kiosques Valora a bondi de 33,5% à 62,5 millions de francs en 2016.

Valora a finalisé en août la cession des activités de distribution de Naville à Thomas Kirschner, propriétaire du groupe allemand 7Days.

Crédits: Keystone

L'exploitant de kiosques Valora a amélioré sa rentabilité en 2016, supérieure aux prévisions des analystes, et a dégagé un chiffre d'affaires en légère hausse, a-t-il annoncé mardi. Le dividende a été maintenu à 12,50 CHF et la direction a détaillé ses objectifs pour la suite.

Le bénéfice net de la société bâloise a bondi de 33,5% à 62,5 mio CHF et le résultat d'exploitation (Ebit) a pris 31,1% à 72,3 mio. La marge opérationnelle s'est améliorée de 0,7 point à 3,4%, a détaillé Valora dans un communiqué. Le chiffre d'affaires a quant à lui progressé modestement de 0,8% à 2,1 mrd CHF.

Alors que les recettes sont quasiment conformes aux prévisions des analystes consultés par AWP, l'Ebit et le profit net ont largement dépassé les anticipations des spécialistes.

Valora a finalisé en août la cession des activités de distribution de Naville à Thomas Kirschner, propriétaire du groupe allemand 7Days, avec effet rétroactif au 1er mars. Le montant de la transaction n'avait pas été dévoilé, mais Valora prévoyait d'en tirer un produit net de 23 mio CHF.

En 2017, le groupe table sur un Ebit d'environ 79 mio CHF et une croissance annuelle du bénéfice brut de 1% à 3%. A partir de 2018, la société compte dégager une marge opérationnelle de 4%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."