Bilan

Un géant français prend le contrôle du genevois Unirisc

Partenaire depuis de nombreuses années d'Unirisc, 6e courtier suisse en assurances, le groupe français SIACI Saint Honoré détient désormais 85% du capital de la holding genevoise.
Pierre Donnersberg, président du directoire de SIACI Saint Honoré. Crédits: DR

La nouvelle n'a pas transpiré en Suisse. Le partenaire et actionnaire minoritaire "depuis de nombreuses années" d'Unirisc, sis à Vésenaz (GE), est devenu voici quelques semaines son actionnaire majoritaire. En fait, le 5e courtier français en assurances, SIACI Saint Honoré, a pris le contrôle du 6e acteur du marché suisse. Le géant français a réalisé un chiffre d'affaires 2012 de 222,3 millions d'euros (273 millions de francs) avec près de 1300 collaborateurs. En comparaison, Unirisc compte plus de 80 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires en 2012 de 15 millions de francs.

Unirisc a été fondé en 1994 à Genève par Thierry Chardonnens et Jean-René Barman. Historiquement, cette société familiale a démarré avec une orientation sur la gestion des portefeuilles d'assurance de personnes (maladies, accidents), avant de développer la gestion des risques et l'externalisation des processus RH. De plus en plus focalisée sur une clientèle d'entreprises, sa plateforme d'externalisation RH lui permet de gérer les dossiers de 30 000 collaborateurs et représente 50% de son chiffre d'affaires.

Comme l'indiquait Christophe Barman, membre de la direction d'Unirisc, dans l'Agefi du 15 mai 2012: "Depuis fin 2011, notre chiffre d'affaires se monte à environ 15 millions de francs, pour 200 millions de primes d'assurance sous mandat". Interrogé alors sur une éventuelle consolidation du marché des courtiers, il relevait qu'elle serait inévitable "notamment en raison du resserrement de la loi sur la surveillance des entreprises d'assurance, d'une concurrence toujours plus importante, de la diminution de certains taux de courtage ou encore de l'évolution des exigences des clients".

On se souvient que l'important courtier en assurances Gesrep, créé en 1950 par Jacques-François Ormond, puis développé par Pierre Genecand, a été repris par Aon (Suisse) en janvier 2006.

Pierre Donnersberg, président du Directoire de SIACI Saint Honoré préside depuis le 20 juin dernier la holding d'Unirisc. Il était déjà administrateur de la société depuis janvier 2012. Ce géant français oeuvre pour plus de 3500 entreprises à travers ses bureaux de Calgary, Dubaï, Shanghai et Paris. SIACI Saint Honoré détenait 39,1% du capital de la société Unirisc Holding.

"Après la mise en oeuvre de cessions, le groupe détient désormais 85% du capital d'Unirisc Holding SA", indique le groupe français. Son président précise que les deux courtiers sont partenaires depuis plus de 20 ans: "Nous partageons la même forte culture de services clients. Cette opération s'inscrit dans la continuité de notre stratégie commune visant à développer des services toujours plus créatifs et performants, notamment à l'international, pour notre clientèle". Reste à savoir si cette continuité sera assurée également au sein des effectifs du siège de Vésenaz où un certain nombre de mouvements ont été perçus. 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef adjoint à Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également esponsable du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."