Bilan

Uber se lance dans les vélos électriques en libre-service

Le service de réservation de voitures avec chauffeur Uber va acheter Jump Bikes, une startup spécialisée dans les vélos électriques partagés.

Jump va devenir une filiale d'Uber, qui a l'ambition de rendre ces vélos disponibles dans le monde entier.

Crédits: chronicle

Le service de réservation de voitures avec chauffeur Uber va acheter Jump Bikes, une startup spécialisée dans les vélos électriques partagés, ont annoncé lundi les deux entreprises américaines.

Jump et Uber étaient jusque là simples partenaires : 250 vélos rouge vif, qui peuvent être empruntés et déposés n'importe où dans la ville grâce à un GPS intégré, étaient disponibles à San Francisco (ouest) via l'application Uber depuis le début de l'année.

Le test "marche très bien et les cyclistes sont heureux de trouver ce moyen pratique et soucieux de l'environnement pour pouvoir parcourir les célèbres collines" de San Francisco, où est basé Uber, a indiqué son patron Dara Khosrowshahi dans un billet de blog, sans dévoiler le montant de l'opération.

Jump, basée à New York et qui compte une centaines d'employés, va devenir une filiale d'Uber, qui a l'ambition de rendre ces vélos disponibles dans le monde entier.

Les vélos Jump sont aussi disponibles à Washington.

Outre la marque grand-public Jump, Jump Bikes commercialise directement auprès des villes la technologie qui est derrière, sous le nom Social Bicycles. Selon la firme, 15.000 vélos avec le système Social Bicycles sont déployés dans 40 villes dans 6 pays, sous divers noms commerciaux.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."