Bilan

Toshiba prévoit une perte massive et réduit la voilure dans le nucléaire

Toshiba va enregistrer une perte nette de 390 milliards de yens (3,2 milliards d'euros) à cause d'une dépréciation d'actifs dans son activité nucléaire qu'il va réduire.

Toshiba va enregistrer une dépréciation qui atteindra au total 712,5 milliards de yens (5,8 milliards d'euros) sur ses activités nucléaires aux Etats-Unis.

Crédits: AFP

Le conglomérat industriel japonais Toshiba a fini par annoncer mardi après un cafouillage de plusieurs heures qu'il redoutait pour l'exercice 2016/17 une perte nette de 390 milliards de yens (3,2 milliards d'euros) à cause d'une dépréciation d'actifs dans son activité nucléaire qu'il va réduire.

Le groupe a indiqué qu'il allait enregistrer une dépréciation qui atteindra au total 712,5 milliards de yens (5,8 milliards d'euros) sur ses activités nucléaires aux Etats-Unis en raison des mauvais calculs de sa filiale Westinghouse.

Toshiba devait présenter ses comptes à la mi-journée à Tokyo, puis a annoncé qu'il avait demandé et obtenu auprès des autorités un report d'un mois, avant de diffuser soudainement des "estimations" en fin d'après-midi à Tokyo.

Ces résultats non définitifs correspondent aux fuites circulant dans les médias depuis des jours.

Devant un tel imbroglio, le président du conseil d'administration, Shigenori Shiga, a décidé de quitter ses fonctions (au demeurant non exécutives), mais reste dans l'entreprise, a annoncé Toshiba.

Le groupe indique par ailleurs qu'il va revoir sa stratégie de fond en comble pour limiter les risques dans l'activité nucléaire à l'étranger, en ne prenant plus en charge financièrement la construction de nouveaux projets, et en se concentrant désormais sur la fourniture d'équipements et l'ingénierie.

Au Japon, il continuera de la même façon, avec la maintenance des réacteurs existants, la participation au démantèlement de la centrale accidentée Fukushima Daiichi et autres activités actuelles dans ce domaine.

Aux abois, il a de plus fait savoir qu'il étudiait la cession d'une part qui pourrait atteindre la majorité de son activité de puces-mémoires pour appareils numériques.

Toshiba a décidé récemment de placer dans une filiale séparée cette division bien portante, afin d'en ouvrir le capital à des tiers et de soulager un peu ses actionnaires et banques, inquiets de la tournure qu'ont prise les finances du groupe. Il pensait auparavant garder au moins 80% de cette société de semi-conducteurs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."