Bilan

Syngenta enregistre des résultats en baisse en 2016

Syngenta a été touché par les problèmes rencontrés par le secteur et, en particulier au premier semestre, par la force du dollar.

La finalisation de la reprise de Syngenta par ChemChina est attendue désormais pour le deuxième trimestre 2017.

Crédits: Keystone

Syngenta a vu son chiffre d'affaires et son bénéfice reculer en 2016. L'agrochimiste a été touché par les problèmes rencontrés par le secteur et, en particulier au premier semestre, par la force du dollar. La finalisation de la reprise par ChemChina est attendue désormais pour le deuxième trimestre 2017. Aucun dividende ne sera proposé.

Le chiffre d'affaires a baissé de 5% à 12,79 mrd USD. A taux de change constants, le recul est de 2%. Ceci est à mettre sur le compte d'une diminution des volumes de 4% et d'une augmentation des prix de 2%, a indiqué mercredi le groupe dans un communiqué.

Syngenta a vécu une nouvelle année difficile pour l'industrie agroalimentaire avec des prix agricoles restant bas, et la rentabilité des agriculteurs s'est révélée sous pression dans de nombreux secteurs, a commenté le directeur général (CEO) Erik Frywald, cité dans le communiqué. En dépit des problèmes rencontrés, Syngenta "a tout de même maintenu sa performance".

L'Ebitda a baissé de 4% à 2,66 mrd USD, mais a augmenté de 2% à taux de change constants. La marge EBITDA s'est élevé à 20,8%, soit équivalente à celle de l'année précédente (20,7%).

Au final, le bénéfice net a reculé de 12% à 1,18 mrd USD, en dépit d'une contribution positive du programme de réduction des coûts. Celui-ci a permis d'économiser 320 mio USD, soit davantage que les objectifs fixés.

Ces résultats ne sont qu'en partie conformes aux prévisions des analystes. Corrigés des coûts de restructuration et des correctifs de valeur, ils sont toutefois supérieurs aux attentes.

Pas de dividence

Le conseil d'administration a décidé de reporter en juin l'assemblée générale annuelle (AGA), "étant donné l'aboutissement prochain de la transaction avec ChemChina". Le premier règlement de cette opération devant avoir lieu avant l'AGA, il n'y aura pas de proposition de versement de dividende ordinaire, explique Syngenta. Un dividende spécial de 5 CHF est toutefois prévu, dépendant de la conclusion de la transaction et son versement aura lieu avant le premier règlement de la transaction.

L'année passée, le versement s'était élevé à 11 CHF par titre.

CEO confiant

Le directeur général (CEO) de Syngenta Erik Fyrwald se montre optimiste quant à la réalisation de la transaction avec ChemChina. Il affirme être "très confiant que toutes les autorités de surveillance donnent leur aval", a-t-il déclaré mercredi à AWP.

Il estime que de bons progrès ont été réalisés et que le groupe est "sur la voie pour obtenir une réponse de la commission européenne d'ici au 12 avril". Quant à la décision de la Federal Trade Commission (FTC), M. Fyrwald pense qu'elle pourrait même précéder celle de la commission européenne.

La requête faite à la FTC comprenait des propositions pour remédier à certains problèmes qui concernent les produits phytosanitaires génériques, soit le domaine de la filiale Adama du partenaire chinois. "La totalité d'Adama ne doit toutefois pas être vendue", a assuré le patron.

Pour 2017, Syngenta prévoit "une croissance légèrement positive du chiffre d'affaires à taux de change constants". Le groupe dit viser "une amélioration de la marge EBITDA et une nouvelle année significative pour générer du cash-flow disponible". Par ailleurs, le groupe maintient son objectif d'épargne de 1 mrd USD d'ici 2018 par des gains de productivité.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."