Bilan

Swisscom va supprimer 700 emplois d'ici la fin de l'année

Swisscom vise une réduction de la base de coûts de 100 millions de francs par an entre 2018 et 2020 et va à nouveau trancher dans le vif et supprimer 700 emplois d'ici la fin de l'année.

Par ailleurs, la société annonce la création de postes dans les secteurs de croissance comme l'informatique en nuage ou la cybersécurité.

Crédits: keystone

Le géant des télécommunications Swisscom va à nouveau trancher dans le vif et supprimer 700 emplois d'ici la fin de l'année. Cette mesure est la conséquence d'une révision à la hausse du programme d'économies. Le groupe vise désormais une réduction de la base de coûts de 100 mio CHF par an entre 2018 et 2020, contre 60 mio auparavant.

D'ici fin 2018, Swisscom veut atteindre un effectif de 17'000 emplois, indique la société bernoise mercredi, en marge de la présentation des résultats annuels. Parmi les 700 postes supprimés, une centaine concerne les coupes déjà annoncées auprès la société de perception de la redevance Billag, appelée à disparaître.

Le communiqué de Swisscom ne mentionne pas de licenciement. Les suppressions de postes se feront "autant que possible" par le biais des fluctuations naturelles ou des départs à la retraite. D'autres solutions devront également être trouvées.

Par ailleurs, la société annonce la création de postes dans les secteurs de croissance comme l'informatique en nuage (cloud) ou la cybersécurité.

En 2017, quelque 684 postes ont été biffés chez Swisscom, ramenant l'effectif à 17'688 postes à fin décembre. Ces réductions sont supérieures à l'objectif de suppression de 500 postes pour l'année dernière.

Ces dernières années, en moyenne 85% des collaborateurs intégrés au plan social ont retrouvé un emploi à l'interne ou auprès d'une autre entreprise avant d'avoir épuisé leur droit aux prestations sociales, explique Swisscom. Le sort des 15% restants n'est pas précisé.

Les coupes annoncées mercredi ont fait réagir Syndicom, pour qui le relèvement de l'objectif d'économie à 100 mio CHF par an est "incompréhensible". Swisscom aura besoin de personnel qualifié pour assurer son développement, selon le syndicat de la communication. Ce dernier exhorte la Confédération, en qualité d'actionnaire majoritaire, à revoir la stratégie et réduire les prévisions de bénéfices.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."