Bilan

Swisscom augmente son bénéfice au premier trimestre

Swisscom a dégagé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice net en hausse de 2,5% à 373 millions de francs, malgré le recul des ventes en Suisse.

Swisscom est parvenu à compenser à peu près la moitié du recul des ventes par des réductions de coûts.

Crédits: Keystone

L'opérateur de télécommunications Swisscom a enregistré au premier trimestre 2017 une légère baisse de chiffre d'affaires mais est parvenu à augmenter quelque peu son bénéfice. Pour l'ensemble de l'année, la direction a confirmé les objectifs communiqués précédemment.

Le chiffre d'affaires net a baissé de janvier à mars de 1,9% à 2,83 mrd CHF. Le bénéfice opérationnel (Ebitda) a reculé de 0,7% à 1,07 mrd CHF, mais la marge correspondante a augmenté à 37,9%, après 37,5%. Au final, le bénéfice net après minoritaires dégagé a progressé de 2,5% à 373 mio CHF, a indiqué mercredi Swisscom dans un communiqué.

"Les tendances déjà présentes en 2016 se confirment (...) au premier trimestre 2017", a commenté le directeur général (CEO) Urs Schaeppi, cité dans le communiqué. L'activité principale, en particulier la téléphonie fixe, connaît un recul important. "L'intense concurrence exacerbée par les multiples promotions et la forte saturation du marché représente un défi en termes de chiffre d'affaires et de rentabilité", a-t-il ajouté.

Recul des ventes en Suisse

Le chiffre d'affaires des services de télécommunication en Suisse a reculé de 2,2% sur les trois premiers mois de l'année en cours. Près de la moitié de cette baisse est directement liée à celle du nombre d'usagers des services de téléphonie fixe, l'autre moitié est due à des baisses de prix, y compris sur l'itinérance, et au recul des activités avec les grandes entreprises, lit-on.

Swisscom est toutefois parvenu à compenser à peu près la moitié de ce recul par des réductions de coûts, qui ont touché également les effectifs. Ces derniers ont diminué de 680 emplois à temps plein pour s'établir à 18'280 postes à la fin du mois de mars 2017.

Les activités en Italie se sont en revanche bien développées. Fastweb a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 3,0% à 453 mio EUR. L'Ebitda (corrigé) s'est amélioré de 11% à 145 mio EUR. La clientèle dans le domaine du haut débit a progressé de 7,1%.

Ces résultats sont plus ou moins conformes aux prévisions des analystes pour le chiffre d'affaires et légèrement supérieurs pour le bénéfice.

Les investissements du groupe ont baissé de 11% à 529 mio CHF. En Suisse, le recul a été plus élevé, de 15% à 362 mio.

Pour 2017, l'entreprise a confirmé ses objectifs. Le chiffre d'affaires net attendu est d'environ 11,6 mrd CHF, l'EBITDA d'environ 4,2 mrd CHF et les investissments d'environ 2,4 mrd CHF. Le versement d'un dividende de 22 CHF par action reste envisagé, "pour autant que les objectifs soient atteints".

"Le contexte devrait rester exigeant dans les mois qui viennent", selon le CEO, cité dans le communiqué. Il ajoute ne pas s'attendre à ce que la pression sur les prix baisse d'ici la fin de l'année. La direction entrevoit cependant une progression des ventes grâce à sa nouvelle offre combinée inOne.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."