Bilan

Swiss Life voit son volume d'affaires reculer de 2% au premier trimestre

L'assureur Swiss Life a généré un volume de primes de 6,54 milliards de francs au premier trimestre, en recul de 2% sur un an.

Au 1er janvier 2017, Swiss Life présentait un ratio de solvabilité (SST) de 161%, contre 140% trois mois auparavant.

Crédits: Keystone

L'assureur Swiss Life a généré au 1er trimestre un volume de primes de 6,54 mrd CHF, en recul de 2% sur un an. En monnaies locales (ML), la baisse des recettes s'élève à 1%, indique mercredi le groupe zurichois. Les revenus directs tirés des placements ont reculé de 1,5% à 1,04 mrd, pour un rendement non annualisé en recul de 0,2 point à 0,5%. A l'exception de la Suisse, la performance dépasse les attentes.

"Durant le premier trimestre 2017, nous avons à nouveau pu augmenter les revenus issus de frais et commissions et les actifs sous gestion", explique le directeur général (CEO) intérimaire Thomas Buess, cité dans le communiqué. Pour ce dernier, la société a accompli de nouveaux progrès dans la réalisation du programme "Swiss Life 2018".

Pour mémoire, M. Buess est officiellement directeur financier (CFO) et remplace le CEO titulaire, Patrick Frost, en congé maladie depuis fin mars.

En Suisse, le volume de primes a reculé de 7% à 4,57 mrd CHF. Sur le marché d'origine de Swiss Life, le groupe a principalement pâti d'une politique de souscription sélective de la part des entreprises, dont les recettes se sont étiolées de 7%. Pour la clientèle privée, un bond de 8% est constaté.

En France, cet indicateur présente une hausse de 4% en francs et de 6% en ML à 1,13 mrd. Les affaires en Allemagne ont permis de générer des primes à hauteur de 345 mio CHF, une performance stable en francs et en progression (+2%) en monnaie locale. Les autres pays ont contribué à hauteur de 493 mio CHF au volume d'affaires, soit une progression de plus d'un tiers.

Carton de la division International

Les recettes tirées des primes au niveau du groupe ne satisfont que les attentes de l'un des deux analystes qui s'étaient risqués au jeu des pronostics. Vontobel attendait 6,52 mrd CHF et Kepler Cheuvreux 6,94 mrd. Les chiffres en Suisse manquent largement les prévisions, celles en Allemagne et en France sont légèrement inférieures. Le domaine international décoiffe les estimations.

En ce qui concerne les revenus de frais et de commissions, Swiss Life a engrangé 340 mio CHF de janvier à mars, ce qui représente une hausse de 3% en francs et 5% en ML. Une solide progression est enregistrée en France (+16% et +19% ML), pour un produit de 69 mio. Cet envol s'explique notamment par des commissions plus élevées dans les activités de banque privée.

Cette catégorie de recettes a stagné en Allemagne. Elle a atteint 92 mio CHF, en recul de 2% en francs et stables en euros. Pour la division International, le produit a atteint 55 mio CHF, en progression respective de 1% et 6%.

Dans les affaires de placements avec les clients tiers, Swiss Life Asset Managers a enregistré un afflux de nouveaux capitaux nets de 2,7 mrd CHF durant les trois premiers mois de l'année, indique le groupe dans son communiqué. A fin mars, la masse sous gestion s'est étoffée de 6,3% à 52,7 mrd CHF. Cette division a généré un produit de 133 mio CHF, plus ou moins stable sur un an.

Au 1er janvier 2017, Swiss Life présentait un ratio de solvabilité (SST) de 161%, contre 140% trois mois auparavant.

Aucune perspective n'est fournie pour la suite de l'exercice en cours.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."