Bilan

Swiss améliore ventes et rentabilité en 2017

La compagnie aérienne Swiss a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 3,2% à 4,95 milliards de francs en 2017, tandis que son résultat d'exploitation a bondi de 31% à 561 millions.

Les recettes de la société basée à Kloten ont été portées par la mise en service d'avions de plus grande capacité et de meilleurs taux d'occupation.

Crédits: keystone

La compagnie aérienne Swiss est parvenue l'année dernière a améliorer ses ventes et la rentabilité, grâce à un meilleur taux d'occupation autant dans le transport de passagers que du fret, a annoncé jeudi la filiale de l'allemand Lufthansa. L'augmentation des prix du pétrole et la concurrence féroce dans le ciel devraient cependant péjorer les résultats cette année.

Le transporteur national a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 3,2% à 4,95 mrd CHF en 2017, tandis que son résultat d'exploitation (Ebit) a bondi de 31% à 561 mio, a précisé Swiss dans un communiqué.

Les recettes de la société basée à Kloten ont été portées par la mise en service d'avions de plus grande capacité et de meilleurs taux d'occupation. L'affaiblissement du franc par rapport aux principales devises et le rebond conjoncturel ont également été favorables à Swiss.

En matière de rentabilité, l'entreprise a profité d'avions plus grands et moins gourmands en kérosène - notamment le Boeing 777-300ER pour les vols long-courriers -, de prix du pétrole en baisse et d'une "gestion rigoureuse des coûts". Selon Swiss, ce contexte a permis de réaliser "l'un des meilleurs résultats de son histoire".

Le directeur général (CEO) Thomas Klühr s'est déclaré "très heureux que, pour la troisième fois consécutive, nous ayons dépassé notre objectif de marge Ebit de 8%. Cela nous permet de garantir durablement notre capacité d'investissement et de croître en phase avec la demande".

Les perspectives immédiates s'annoncent moins roses, la compagnie helvétique s'attendant en 2018 à un Ebit ajusté "légèrement inférieur à celui de 2017". Le transporteur s'attend à souffrir de la hausse du prix des matières premières et d'une concurrence "exacerbée". Des chiffres prévisionnels détaillés n'ont pas été dévoilés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."