Bilan

Swatch vise une croissance de 7 à 10% en 2017

L'amélioration des affaires en Chine et l'élection de Donald Trump devraient supporter les ventes de l'horlogerie outre-Atlantique.

Les Etats-Unis pourraient doper les ventes de l'horlogerie si Trump trouvait les "bons instruments" pour supporter la croissance de la classe moyenne.

Crédits: Keystone

Le groupe Swatch prévoit une croissance de 7 à 10% en 2017 notamment en raison de l'amélioration des affaires en Chine au cours des derniers mois. L'élection de Donald Trump devrait aussi renforcer la classe moyenne aux Etats-Unis et ainsi supporter les ventes de l'horlogerie outre-Atlantique, a déclaré le directeur général (CEO) Nick Hayek lors d'un entretien au "Temps" publié vendredi.

En Chine continentale notamment les affaires marchent "magnifiquement bien", a mis en exergue le patron. "En novembre, nos ventes y ont progressé de 5%, en décembre de 20% et en janvier de 50%", a-t-il affirmé au cours de l'interview.

Les Etats-Unis pour leur part pourraient aussi doper les ventes de l'horlogerie si Donald Trump venait à trouver les "bons instruments" pour supporter la croissance de la classe moyenne, considère le CEO.

Malgré la chute des résultats du groupe biennois en 2016, Nick Hayek observe que l'attrait pour les montres suisses dans le monde est intact. "Je reçois même déjà des appels de marques tierces qui veulent de nouveau commander plus de mouvements et de composants", a-t-il assuré.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."