Bilan

Sunrise renoue avec les bénéfices en 2016

L'opérateur Sunrise a bouclé 2016 sur un bénéfice net de 87 millions de francs, après une perte nette de 113 millions en 2015 due à l'entrée en Bourse et aux coûts de refinancement de la dette.

Pour 2017, Sunrise vise un chiffre d'affaires de 1,82 à 1,86 milliard de francs.

Crédits: Keystone

L'opérateur Sunrise a renoué avec les bénéfices en 2016, après un exercice marqué par une coûteuse introduction en Bourse. La rentabilité et le chiffre d'affaires ont par contre reculé mais ont dépassé en partie les projections des analystes, a annoncé le groupe jeudi. La direction a décidé de relever la rémunération des actionnaires.

Le bénéfice net est ressorti à 87 mio CHF, après une perte nette de 113 mio en 2015 due à l'entrée en Bourse et aux coûts de refinancement de la dette. Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a reculé de 2,8% à 599 mio, mais la marge ajustée s'est légèrement améliorée de 0,4 point à 34,6%.

Le chiffre d'affaires a quant à lui baissé de 4% à 1,897 mrd CHF, subissant un fort repli de 11,3% des services fixes. Les recettes de l'internet fixe ont par contre crû de 7%.

Par activité, Sunrise a acquis l'année dernière 85'700 nouveaux clients nets dans le mobile postpaid (+6,1%) pour un total de 1,49 mio d'abonnés. Le nombre d'abonnés internet a augmenté de 30'200 personnes (+8,9%) à 371'800 abonnés et les clients aux services TV ont progressé de 29'000 (+21,7%) pour atteindre 162'800.

Les dépenses d'investissement ont représenté 213 mio CHF, en hausse de 79 mio sur un an, alors que le groupe anticipait des coûts de 220 mio à 230 mio. Les coûts d'exploitation ajustés ont pour leur part diminué de 6%.

Dividende encore en hausse

La direction a proposé de relever le dividende à 3,33 CHF par action, contre 3,00 CHF au titre de 2015, selon un communiqué.

Ces chiffres sont conformes aux projections du groupe au niveau du chiffre d'affaires et de l'Ebitda ajusté et supérieures à celles des analystes.

Pour 2017, Sunrise vise un chiffre d'affaires de 1,82 mrd à 1,86 mrd CHF et un Ebitda ajusté entre 595 mio et 610 mio CHF, après 611 mio en 2016. Les dépenses d'investissement devraient se situer entre 225 mio et 265 mio. Au niveau du dividende, le groupe a réitéré son objectif de reverser au moins 65% de l'equity free cash flow, ce qui se traduira pour cette année par une rémunération des actionnaires de 3,45 à 3,55 CHF par action.

A la Bourse suisse, ces annonces semblaient plaire aux investisseurs, qui gratifiaient le titre d'une hausse de 1,2% à 69,60 CHF, selon les indications avant-Bourse de Julius Bär. L'indice SMI était positionné en hausse de 0,20%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."