Bilan

Siegfried dope ses ventes avec BASF

Le chiffre d'affaires net du laboratoire Siegfried a bondi de 49,3% à 717,7 millions de francs en 2016, profitant de l'intégration de sites de production rachetés au géant allemand BASF .

La direction table pour cette année sur un "bon résultat", avec une progression des ventes entre 5% et 9%.

Crédits: Keystone

Le laboratoire Siegfried a dopé ses ventes annuelles grâce à l'intégration de sites de production rachetés au géant allemand BASF. Mais cette opération a pesé sur la rentabilité du groupe de Zofingue, a-t-il annoncé mardi. L'entreprise va néanmoins choyer ses actionnaires, en relevant le dividende de 20 centimes à 2,00 CHF par action.

Le chiffre d'affaires net a bondi de 49,3% à 717,7 mio CHF en 2016, profitant de la consolidation des trois sites de production de substances actives de BASF dans les résultats, a précisé le groupe dans un communiqué.

Le résultat d'exploitation (Ebit) a progressé de 7,6% à 46,7 mio CHF, mais la marge s'est affaissée de 2,5 points de pourcentage à 6,5%. En excluant les coûts d'acquisition, l'Ebit aurait augmenté de 16,8% à 54,2 mio et la marge aurait atteint 7,6%.

Le constat est identique pour le bénéfice net qui s'est inscrit à 27,9 mio CHF, en chute de 28,6% sur un an. Hors l'achat des sites de BASF, le profit net n'aurait reculé que de 2,3% à 33,4 mio. Une fiscalité plus lourde et des charges financières plus élevées ont également pesé sur ce chiffre clé.

Alors que les ventes sont quasiment conformes aux prévisions des analystes interrogés par AWP, l'Ebit les a légèrement dépassées. Le bénéfice net a cependant manqué le pronostic établi à 30 mio CHF.

La direction table pour cette année sur un "bon résultat", avec une progression des ventes entre 5% et 9% et un résultat brut d'exploitation (Ebitda) affichant une croissance à deux chiffres. Le dividende doit être augmenté.

Après avoir atteint une marge brute de 13,5% en 2016, cette dernière devrait monter à 15-20% à partir de 2018, a indiqué le directeur financier (CEO) Michael Hüsler lors d'une conférence de presse.

Le bénéfice net doit de nouveau "fortement" progresser en 2017, après avoir souffert l'année dernière de l'acquisition des activités de BASF, a souligné le CFO. Les charges financières, qui avaient atteint 12 mio CHF en 2016, devraient redescendre cette année à 3-4 mio.

Ces annonces ne provoquaient pas de vague à la Bourse suisse. Après une progression modérée de 0,6% dans la matinée, le titre Siegfried s'adjugeait tout juste 0,04% à 236,90 CHF. L'indice SPI cédait quant à lui 0,13% à 12h44.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."