Bilan

Salt fait son entrée dans le réseau fixe

L'opérateur Salt, jusqu'à présent cantonné à la téléphonie mobile, a annoncé son entrée dans le segment disputé du réseau fixe.

Avec son nouveau routeur, Salt promet une vitesse de 2,2 Gbit par seconde sur le réseau sans fil.

Crédits: keystone

L'opérateur Salt, jusqu'à présent cantonné à la téléphonie mobile, a annoncé mardi son entrée dans le segment disputé du réseau fixe. L'offre de la société vaudoise sera disponible dans une trentaine de villes suisses et une extension est prévue "dans les mois et année à venir", a-t-elle indiqué dans un communiqué, confirmant les précédentes informations dont a eu connaissance AWP.

"Salt passe du statut d'opérateur de téléphonie mobile à celui d'opérateur offrant une gamme complète de services de télécommunication en Suisse", notamment avec la "triple play" (TV, internet, téléphonie fixe), a précisé le groupe, qui a pour l'occasion conclu un partenariat avec la faîtière Swiss Fiber Network (SFN).

Une source proche du dossier avait précédemment indiqué à AWP que la nouvelle offre de téléphonie fixe sera disponible sur les réseaux de fibre optique des services industriels. La presse avait quant à elle récemment spéculé sur une offre combinée comprenant la télévision, l'internet et la téléphonie fixe qui serait disponible dans les grandes villes suisses.

Le numéro trois helvétique revendique dans sa nouvelle offre une technologie à large bande ultrarapide de 10 Gbit/s, un boîtier télévisé Apple, plus de 300 chaînes de télévision, la vidéo à la demande avec Sky Sport et Sky Show et des services de téléphonie illimités. Avec son nouveau routeur, Salt promet une vitesse de 2,2 Gbit par seconde sur le réseau sans fil (Wifi).

L'expert du secteur Ralf Beyeler, de Moneyland, a indiqué à AWP que le tarif de l'abonnement premium à 49,95 CHF était nettement plus avantageux que la concurrence.

Grâce à cette nouvelle offre, Salt renoue avec ses origines. L'ex-Orange, alors filiale de France Telecom, avait été le premier opérateur suisse à proposer en 2008 une offre combinée sur le réseau de fibre optique de la ville de Zurich, une offre qu'il avait retirée fin 2010 par manque d'intérêt de la clientèle.

Après le mariage raté avec le concurrent Sunrise, Salt avait décidé de se concentrer sur la téléphonie mobile.

Propriété de l'homme d'affaires français Xavier Niel, Salt n'est pas coté à la Bourse suisse. Ses concurrents Swisscom (-1,4%) et Sunrise (-0,7%) étaient par contre pénalisés par cette annonce. L'indice élargi SPI lâchait pour sa part 0,05% à midi.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."