Bilan

Romande Energie a vu son bénéfice 2016 centupler

Après avoir subi en 2015 d'importantes corrections de valeur liées à sa participation indirecte dans Alpiq, Romande Energie a enregistré un bénéfice net à 113,6 millions de francs.

Les gains tirés des engagements en 2016 se sont ainsi établis à 29 millions de francs, contre une perte de 72 millions sur la période de comparaison.

Crédits: Keystone

Romande Energie a vu son bénéfice net pratiquement centuplé l'an dernier, à 113,6 mio CHF. L'énergéticien vaudois rappelle avoir subi en 2015 d'importantes corrections de valeur liées à sa participation indirecte dans Alpiq, via sa participation dans Eos. Les gains tirés des engagements en 2016 se sont ainsi établis à 29 mio CHF, contre une perte de 72 mio CHF sur la période de comparaison, indique le compte-rendu d'activité publié lundi.

Au niveau opérationnel, le chiffre d'affaires a grappillé 0,3% à 602,0 mio CHF. Les recettes issues des activités de distribution et de commercialisation d'énergie ont enregistré une légère progression, respectivement de 0,4% et 2,5%, selon le communiqué.

Le courant produit par Romande Energie a profité de la forte pluviosité de l'année dernière. Le groupe revendique une production propre de 517 mio de kilowattheures, en hausse de 28,3%, soit 14% de l'électricité vendue aux clients. La baisse des frais de personnel a permis un allègement des charges de l'ordre de 6,3%, à 9 mio CHF.

L'excédent d'exploitation avant charges d'intérêts et fiscale (Ebit) a fondu de 7,1% à 97,2 mio CHF. Le volume d'énergie vendue à bondi de 17,9% à 3666 gigawattheures.

Dividende relevé

La rentabilité a souffert de l'érosion généralisée des marges sur un marché libéralisé, ainsi que du retour anticipé de concession pour la société des Forces motrices du Grand-Saint-Bernard (FGB) dans laquelle le groupe détient un bon tiers des parts.

A en croire Romande Energie, ce niveau de rentabilité reste néanmoins "favorable", dans un contexte très difficile.

Le conseil d'administration proposera aux actionnaires un dividende agrémenté de 3 CHF par rapport à 2015, à 33 CHF par action. La rémunération totale proposée atteint ainsi 37,1 mio CHF.

Soulignant les nombreuses incertitudes qui pèsent sur l'exercice en cours, la direction anticipe une performance opérationnelle "en ligne" avec celle de l'an dernier.

Le groupe pointe notamment du doigt l'absence de visibilité vis-à-vis la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral, dont le sort sera décidé en votation le 21 mai prochain. Le report par le gouvernement helvétique de l'ouverture complète du marché suisses de l'électricité figure également parmi les sources de craintes avancées par Romande Energie.

Afin de répondre à ces défis, l'entreprise morgienne mise sur la numérisation de ses activités mais également sur la société de services lancée en juillet dernier.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."