Bilan

Roche dans le viseur du gendarme de la concurrence sud-africain

Les autorités de la concurrence en Afrique du Sud auraient ouvert une enquête à l'encontre de Roche, Pfizer et Aspen, suspectés de pratiquer des prix excessifs pour les médicaments anticancéreux.

Roche s'est dit disposé à coopérer en cas de notification et à mettre à la disposition des autorités les informations nécessaires.

Crédits: Keystone

Le groupe pharmaceutique Roche serait dans la ligne de mire des autorités de la concurrence en Afrique du Sud. Selon l'agence Reuters, le régulateur a ouvert une enquête à l'encontre du laboratoire bâlois, de l'américain Pfizer et du spécialiste sud-africain des génériques Aspen, suspectés de pratiquer des prix excessifs pour les médicaments anticancéreux. L'agence se base sur les déclarations de Tembinkosi Bonakele, directeur de la Competition Commission sud-africaine.

Sollicité mardi par AWP, le laboratoire rhénan a indiqué n'avoir pas reçu de "notification officielle" de la part des autorités de la concurrence sud-africaine. Par ailleurs, Roche s'est dit disposé à coopérer en cas de notification et à mettre à la disposition des autorités les informations nécessaires.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."