Bilan

Philippe Chevrier multiplie les projets et renoue avec la CGN

Le chef étoilé Philippe Chevrier renoue avec les croisières gourmandes de la Compagnie générale de navigation sur le Léman et annonce qu’il investira prochainement dans d’autres projets gourmands.
  • Luc-Antoine Baehni (CGN) et Philippe Chevrier relancent les croisières gourmandes.

    Crédits: DR
  • Déguster un menu gastronomique tout en naviguant sur les eaux du Léman: c'est le combo proposé par Philippe Chevrier et la CGN.

    Crédits: DR
  • C'est sur la Savoie que les menus gastronomiques signés Philippe Chevrier seront proposés.

    Crédits: DR
  • Le chef étoilé va déployer toute sa créativité dans les cuisines embarquées sur le Léman.

    Crédits: DR
  • Le chef étoilé va déployer toute sa créativité dans les cuisines embarquées sur le Léman.

    Crédits: DR
  • Le chef étoilé va déployer toute sa créativité dans les cuisines embarquées sur le Léman.

    Crédits: DR

Philippe Chevrier est non seulement à la tête du seul restaurant doublement étoilé de la cité de Calvin, mais il est également une marque à lui tout seul. Propriétaire de nombreux établissements - Café du Vallon, Café de Peney, Domaine de Chouilly et Relais de Chambésy – dont il a laissé la gérance à d’anciens collaborateurs, le chef étoilé dirige également cinq restaurants à Genève: le Café des Négociants, Châteauvieux, le Patio Rive Gauche, Denise’s Art of Burger et Chez Philippe.

Lire aussi: Le business modèle particulier de Philippe Chevrier

Il possède également un service traiteur et vient tout juste de relancer sa collaboration, suspendue durant trois ans, avec la Compagnie Générale de Navigation. C’est à bord du mythique bateau à vapeur le «Savoie», datant de 1914, que les amateurs de gastronomie et de paysages lacustres pourront ainsi déguster le menu concocté par le chef doublement étoilé basé sur le bœuf et le homard. D’une capacité totale de 560 passagers, le «Savoie» peut régaler 130 personnes par service.

L'accès à la timonerie

Les croisières gourmandes sont disponibles le midi, l’après-midi et le soir du mois de juin à fin octobre. Ces croisières, disponibles par tout temps, sont autant destinées à la clientèle suisse que touristique. «Je conseille même de prendre le large par mauvais temps, la pluie offrant un rendu magique sur le lac», confie le chef étoilé qui recommande discrètement de demander l’accès à la timonerie à l’arrivée sur Genève à la tombée de la nuit «pour profiter d’une vue exceptionnelle».

Lire aussi: «The New Philippe Chevrier»

Enthousiaste, Philippe Chevrier promet, par ailleurs, d’autres investissements prochains dans la cité de Calvin, probablement sous forme de restaurants à thème. Le secret de son succès? Miser sur la qualité et proposer des plats pour toutes les bourses – le menu de midi à Châteauvieux coûte moins que cent francs - afin de satisfaire une clientèle fidèle depuis plus de 32 ans.

Année record pour la CGN

Quant à la CGN, elle vient d’annoncer une année 2016 record en termes de fréquentation, avec un total de 2'290'752 passagers, ce qui constitue une croissance de +40% sur les dix dernières années. Les croisières à thème ont attirées plus de 53% de passagers en plus par rapport à 2015.

La CGN, dont le chiffre d’affaires se monte à 40 millions de francs, souhaite à terme étoffer son offre touristique à travers la flotte Belle Epoque dont les bateaux sont classés monuments historiques. Par ailleurs, étant donné l’augmentation de la fréquentation des lignes de transport public, la compagnie envisage également, en collaboration avec le canton de Vaud, de financer la construction de nouveaux bateaux de transport public pour renforcer l’offre lacustre transfrontalière à l’horizon 2020. 

Lire aussi: Les clés du succès des trains et bateaux suisses

 

 

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."