Bilan

Petrobras rate son objectif 2015-2016 de ventes d'actifs

Etouffée par une dette colossale liée au scandale de corruption, Petrobras avait lancé un plan de désinvestissements qui devait atteindre 15,1 milliards de dollars sur la période 2015-2016.

Petrobras avait dévoilé un "plan stratégique" prévoyant une réduction de 25% dans ses projets d'investissements entre 2017 et 2021.

Crédits: AFP

L'entreprise étatique brésilienne Petrobras a annoncé avoir vendu pour 587 millions de dollars aux groupes français Tereos et mexicain Alpek, sans parvenir à remplir son objectif de désinvestissements 2015-2016, destiné à réduire son énorme dette.

Dans un communiqué, Petrobras explique avoir vendu au groupe coopératif Tereos, premier sucrier français, toute sa participation dans Guarani, leur coentreprise brésilienne, qui produit du sucre et du biocarburant. Cette part de 45,97% a été cédée pour 202 millions de dollars.

Par ailleurs, son conseil d'administration a approuvé la vente de la Compagnie pétrochimique du Pernambouc (PetroquímicaSuape) et de la Compagnie textile du Pernambouc (Citepe) au Mexicain Alpek pour 385 millions de dollars.

Etouffée par une dette colossale - 100,4 milliards de dollars fin 2015 - liée à l'énorme réseau de corruption récemment mis au jour, Petrobras avait lancé un plan de désinvestissements qui devait atteindre 15,1 milliards de dollars sur la période 2015-2016.

Les ventes réalisées n'ont toutefois pas permis d'atteindre cet objectif, avec au total 13,6 milliards de dollars de désinvestissements selon l'entreprise, qui s'est justifiée en citant une décision de justice qui l'empêche de finaliser la vente de deux champs pétroliers.

"L'objectif du programme de désinvestissements pour 2017-2018 sera automatiquement augmenté de cette somme (la différence entre l'objectif 2015-2016 et le chiffre atteint réellement, ndlr), pour arriver à un total de 21 milliards de dollars" visés pour la nouvelle période, explique Petrobras.

Pendant au moins dix ans, le groupe étatique était au coeur d'un gigantesque réseau de pots-de-vin qui ont en partie été reversés à la coalition au pouvoir dirigée par le Parti des travailleurs (PT, gauche) et lui ont coûté plus de deux milliards de dollars.

En septembre, Petrobras avait dévoilé un "plan stratégique" prévoyant une réduction de 25% dans ses projets d'investissements entre 2017 et 2021.

Il y a une semaine, l'entreprise a annoncé la vente au Français Total de parts dans des gisements pré-salifères au Brésil et d'une participation de 50% dans deux centrales de cogénération électrique, pour 2,2 milliards de dollars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."