Bilan

Opel se met à l’heure de Peugeot sans regret

En renégociant tous ses contrats avec les partenaires en Europe, dont 250 en Suisse, le constructeur tire un trait sur l’ère General Motors. Le projet de contrat arrange les concessionnaires.

Opel dit vouloir «bonifier la performance individuelle» de ses partenaires.

Crédits: Dr

Le 17 avril, les 250 concessionnaires, agents de vente et agents de service Opel de Suisse recevaient la communication de la maison-mère à Rüsselsheim, en Allemagne, que leur contrat allait être renégocié avec effet à fin d’avril 2020. Fait inhabituel dans l’industrie, les nouveaux standards s’appliquent à tout le continent et, selon les partenaires suisses, l’annonce est jugée plutôt positive.

Lire aussi: Opel résilie tous ses contrats de concession en Europe, 250 en Suisse

Lukas Hasselberg, responsable de la communication d’Opel en Suisse, indique que la majorité des 250 partenaires seront conservés. Une situation identique à l’Europe. «Nous voulons bonifier la performance individuelle, dit-il. Il n’est pas prévu que les partenaires vendent plus de voitures pour moins de marge, mais ceux qui développent leur potentiel seront rétribués.» Ainsi aujourd’hui, une marge de base est fixée dans les contrats, suivie d’une marge de qualité. Dès 2020, elle sera renégociée année après année, suivant la performance du partenaire et la satisfaction de la clientèle.

Tous les concessionnaires devront d’autre part être capables de vendre aussi bien les voitures individuelles que les véhicules utilitaires et les véhicules électriques. Comme annoncé lors du rachat de la marque en octobre 2017 par le groupe français PSA Peugeot-Citroën, le développement de la mobilité électrique illustré par le modèle Ampera E (clone de la Chevrolet Volt développé avec GM) était crucial pour le français et, désormais, tous les partenaires Opel le commercialiseront.

Nouveaux modèles SUV

Comme l’explique le Garage Berger à Nyon, concessionnaire Opel depuis cinquante-cinq ans, «ce projet de contrat – qui ne sera pas finalisé avant le 3e trimestre 2018 – nous arrange; nous vendons actuellement 250 Opel par année et l’arrivée de nouveaux modèles SUV (Sports Utility Vehicles), fruits de l’acquisition par PSA, renforce notre attractivité dans un marché actuellement difficile.» 

Président de l’Association des distributeurs Opel de Suisse, Hubert Waeber, du Garage Belle-Croix dans le canton de Fribourg, fait remarquer qu’une renégociation de contrat n’est pas inhabituelle dans le secteur et que la dernière concernant Opel date de 2005. «Nous étions alors le même nombre de distributeurs mais Opel vendait le double de voitures en Suisse!»

Lire aussi: PSA et General Motors vont officialiser le rachat d'Opel

En effet, Opel a longtemps été la marque préférée des Suisses, N°1 durant 17 années consécutives de 1982 à 1998 avec une part de marché record en 1995, à 15,22%. En 2017 au contraire, cette part s’est effondrée à 4,5% en partie à cause de problèmes d’image et de qualité, selon Lukas Hasselberg.  

Meilleur positionnement

«Aujourd’hui, l’étalon de l’efficacité est celui de Peugeot-Citroën et, comme l’a analysé Carlos Tavares (PDG de PSA, ndlr), Opel est à la traîne; la renégociation des contrats date d’avant le rachat d’Opel par PSA, précise-t-il. Cependant, l’avenir de la marque n’était pas viable avec GM à cause du non-respect des normes d’émission de CO₂ européennes, impossibles à atteindre par un groupe américain et la consommation de ses véhicules locaux. Comme membre d’un groupe européen, Opel est bien mieux positionnée qu’elle ne l’était auparavant.» 

Début mai, les associations de distributeurs Opel de toute l’Europe se rencontreront en Grèce pour adapter les nouveaux contrats à chaque pays. Hubert Waeber s’y rendra, et ainsi qu’il l’explique, il ne voit pas péril en la demeure.

Lire aussi: Opel sur la sellette en Allemagne

Henry Plouïdy

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."