Bilan

Nouvelle embellie pour Petrobras au premier trimestre

Petrobras a dégagé un bénéfice net de 4,45 milliards de réais au premier trimestre, contre une perte de 1,25 milliard lors de la même période de 2016.

Petrobras a précisé que sa production totale de pétrole et d'équivalent en gaz naturel s'est établie à 2,805 millions de barils/jour de janvier à mars.

Crédits: AFP

Le groupe pétrolier brésilien Petrobras a annoncé vendredi avoir dégagé un bénéfice net de 4,45 milliards de réais (1,4 milliard de dollars au cours actuel) au premier trimestre, contre une perte de 1,25 milliard lors de la même période de 2016, confirmant ainsi un redressement de ses résultats amorcé à la fin de l'an dernier.

Le bénéfice enregistré de janvier à mars dernier est supérieur à celui de 2,51 milliards de réais réalisé au cours du quatrième trimestre de 2016, a indiqué le géant public pétrolier qui s'est lancé dans un vaste programme de cessions d'actifs pour tenter de sortir de trois années de lourdes pertes.

Petrobras, affecté par la chute des cours du pétrole mais aussi par un grave scandale de corruption, avait accusé en 2016 une perte nette de 14,8 milliards de réais (4,255 milliards de dollars au taux de change moyen de l'an dernier).

Le bon résultat du premier trimestre de 2017 s'explique notamment par "une baisse des coûts des importations de pétrole et produits dérivés", a souligné le groupe brésilien dans un communiqué.

Les exportations de pétrole et de produits dérivés ont fait un bond de 72% de janvier à mars (à 782.000 barils par jour), alors que les importations ont chuté de 40% (à 290.000 b/j).

L'Ebitda ajusté a atteint au premier trimestre 25,2 milliards de réais, en hausse de 19% par rapport à la même période de 2016.

La dette nette du groupe a baissé de 4% pour tomber à 301 milliards de réais au 31 mars dernier (contre 314,1 milliards à fin décembre 2016). En dollars, la réduction de la dette se limite à 1%, à 95 milliards de dollars.

Petrobras a enfin précisé que sa production totale de pétrole et d'équivalent en gaz naturel s'est établie à 2,805 millions de barils/jour de janvier à mars.

Le groupe pétrolier avait annoncé en septembre dernier une réduction de 25% de ses investissements et la vente d'actifs pour 21 milliards de dollars d'ici la fin de 2018.

Petrobras avait indiqué mercredi qu'il allait mettre en vente sa raffinerie de Pasadena, en Californie, et sa participation dans Petrobras Oil & Gas B.V. (PO&G), propriétaire d'actifs en Afrique.

Petrobras est au centre du méga-scandale de corruption mis en évidence par l'enquête tentaculaire "Lavage express" et qui éclabousse l'ensemble de la classe politique brésilienne. Le vaste réseau de versement de pots-de-vins orchestré par les principaux groupes de BTP brésiliens pour truquer systématiquement les marchés publics a coûté plus de 2 milliards de dollars à Petrobras.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."