Bilan

Nestlé Waters collabore avec les paysans de la Broye

L’entreprise d’eaux minérales veut protéger les sols environnant sa source. Une initiative qui couvre plusieurs milliers d’hectares.

Les sols sont essentiels à la protection des qualités naturelles de l’eau, selon Francesco Davila, responsable environnement de Nestlé Waters Suisse. En effet, l’eau de pluie s’infiltre dans les sols, les diverses strates de roches et les sédiments pendant une période allant de sept à dix ans. Ce processus lui permet de se purifier de manière naturelle et de s’enrichir en minéraux. En 2009, deux ans après le rachat des Sources Minérales Henniez par Nestlé Waters, un programme baptisé Eco-Broye a été lancé avec pour objectif de renforcer les initiatives déjà mises en œuvre en faveur de la protection des sources et des ressources naturelles et d’élargir leur portée à la région de la Broye. 

Les propriétés de l’eau minérale Henniez proviennent d’un environnement resté intact et d’un bassin molassique. C’est sous la régie des propriétaires précédents dans la zone constituée des sept sources que le Domaine d’Henniez a été créé en 1991: une réserve et un parc naturel de 110 hectares; 70 000 arbres ont été plantés afin de préserver la qualité de la source. Par ailleurs, la tolérance zéro est appliquée dans cette zone protégée depuis 1991, bannissant ainsi l’utilisation de pesticides, de produits phytosanitaires et d’engrais. 

Deux ans auront été nécessaires pour mettre en place la collaboration avec 64 agriculteurs de la région, les autorités communales et cantonales, ainsi que d’autres acteurs clés de la région. Aujourd’hui, Nestlé Waters promeut la biodiversité et œuvre en faveur de la protection des ressources naturelles de la région avec ses partenaires sur une zone de 2300 hectares répartis sur une dizaine de communes. 

Réintroduction des écrevisses

«Notre initiative dépasse largement la zone de la source», explique Francesco Davila. Afin de protéger un affluent de la Broye, une zone de filtration de l’eau 100% biologique a été mise en place. Son principe repose sur l’action de végétaux capables d’absorber des éléments indésirables présents naturellement dans les sols ou issus de l’activité humaine comme l’agriculture. 

En 2015, un ruisseau canalisé sous terre a été remis à ciel ouvert et renaturalisé sur 300 mètres sur le Domaine d’Henniez. Les écrevisses à pattes blanches menacées de disparition ont pu être réintroduites et des roseaux poussent de nouveau. 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."