Bilan

Monsanto abaisse son objectif face à la chute des herbicides

Monsanto a abaissé sa prévision de bénéfice annuel, invoquant la dépréciation du peso argentin et la chute des prix des herbicides, ce qui faisait plonger de près de 5% le titre à Wall Street.

Le déclin des ventes des semences transgéniques devrait aussi se poursuivre, a confirmé mercredi Monsanto.

Crédits: AP

Le géant de l'agrochimie Monsanto a abaissé mercredi sa prévision de bénéfice annuel, invoquant la dépréciation du peso argentin et la chute des prix des herbicides, ce qui faisait plonger de près de 5% le titre à Wall Street.

Pour l'exercice fiscal 2015/16, le spécialiste des OGM table désormais sur un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, compris entre 4,40 et 5,10 dollars contre de 5,10 à 5,60 dollars auparavant.

Les analystes anticipent un bénéfice par action autour de 5,14 dollars. Lors de l'exercice précédent, Monsanto avait gagné 5,73 dollars.

A Wall Street, le titre dégringolait de 4,87% à 87,99 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

Ce pessimisme est dû, avance le groupe américain, "au déclin des prix de (l'herbicide) glyphosate et à la dévaluation du peso argentin".

L'Argentine, un des grands pays agricoles d'Amérique latine avec le Brésil, a vu sa monnaie décrocher face au dollar, ce qui diminue les revenus engrangés dans le pays par Monsanto quand il les convertit en billets verts.

Le déclin des ventes des semences transgéniques devrait aussi se poursuivre, a confirmé mercredi Monsanto, qui table désormais sur une stagnation du chiffre d'affaires de cette activité lors de l'exercice en cours comparé à l'année précédente.

Ces annonces interviennent dans un contexte difficile pour les agrochimistes, affectés depuis trois ans par la baisse des revenus des agriculteurs.

Pour y faire face, Monsanto a annoncé récemment un vaste plan de restructuration comprenant la suppression de 16% (3.600 emplois) de ses effectifs d'ici 2018. Il cherche aussi à effectuer des acquisitions mais a vu le groupe suisse Syngenta lui échapper au profit du chinois ChemChina qui a mis 43 milliards de dollars sur la table.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."