Bilan

Migros, Coop et Manor prennent leurs distances avec un fournisseur tessinois

Migros, Coop et Manor ont pris des mesures à l'encontre d'un fournisseur tessinois dont les conditions d'hygiène seraient jugées inacceptables.

Le scandale intervient au plus mauvais moment pour la grande distribution tessinoise, déjà mise à rude épreuve du fait du tourisme d'achat en Italie.

Crédits: Keystone

Plusieurs acteurs de la grande distribution ont annoncé lundi une série de mesures à l'encontre d'un fournisseur tessinois de denrées alimentaires, suite à la diffusion vendredi d'un reportage produit par la RSI. Dans ce dernier, les journalistes de l'émission "Patti chiari" ont rapporté des conditions d'hygiène jugées inacceptables" par les enseignes concernées.

Dès lundi, le géant orange a indiqué par voie de communiqué la suspension de l'approvisionnement et le retrait des rayons des produits fournis par l'entreprise en question. Fournisseur de longue date "dans le cadre de la stratégie visant à favoriser les producteurs locaux", celle-ci a fait l'objet d'inspections à échéance régulière. "Cinq ont été effectuées depuis 2013, et la prochaine était prévue pour fin août 2017", assure la coopérative.

En plus de ces inspections planifiées, Migros Tessin indique avoir également prélevé au hasard et analysé au cours des deux dernières années 24 échantillons des produits dudit fournisseur dans différentes filiales, sans qu'aucun ne présente "la moindre anomalie".

Le géant orange évalue désormais la situation "avec (ses) experts et des conseillers externes" afin de déterminer pourquoi les résultats issus de ses contrôles diffère de celle décrite dans le reportage de "Patti chiari". Sur la base de cette analyse, Migros Tessin décidera s'il y a lieu de reprendre l'approvisionnement auprès de ce fournisseur, et à quelles conditions.

Produits retirés

Sollicité lundi après-midi par AWP, le concurrent Coop a fait savoir qu'il a fait retirer de ses rayons le seul produit fourni par l'entreprise mise en cause, le mélange de légumes pour soupe "Minestrone alla Ticinese", uniquement proposé dans ses succursales au sud des Alpes.

"Nous allons prendre contact avec le producteur afin de tirer la situation au clair", a indiqué une porte-parole. "Tant que les conditions d'hygiène ne répondront pas aux exigences de Coop, le produit restera retiré de la vente".

De son côté Manor, un autre important client de la société tessinoise, a affirmé avoir suspendu "avec effet immédiat" toute collaboration. "Tous les produits 4ème gamme du fournisseur ont été retirés dès samedi matin dans tous les Manor et, par souci de précaution, tous les produits en vrac de ce dernier seront également retirés dès mercredi", assure la chaîne de grands magasins.

L'enseigne indique que le dernier contrôle effectué auprès du producteur était bon. "Sur les produits finis, livrés chez Manor, nous n'avions pas constaté de résultats microbiologiques insuffisants", conclut-elle, insistant sur le fait qu'aucune réclamation client ne donnait matière à soupçonner un problème chez ce fournisseur.

Secteur déjà en difficulté

Le scandale intervient au plus mauvais moment pour la grande distribution tessinoise, déjà mise à rude épreuve du fait du tourisme d'achat en Italie. En décembre dernier, Enzo Lucibello, président de l'association des distributeurs tessinois (DisTi) avait fait part de son inquiétude face à l'érosion des prix et l'hémorragie de la clientèle.

Entre rabais et tourisme d'achat, la distribution alimentaire a vu son chiffre d'affaires reculer d'environ 3% au sud du Gothard. Selon le président de la faîtière, une conséquence probable de cette situation sera le redimensionnement de certains acteurs de la distribution au Tessin.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."