Bilan

Mauvaise année 2016 pour le groupe Chanel

Malgré un bénéfice net en chute de 35%, la maison de luxe a distribué 3,4 milliards à ses actionnaires, les frères Wertheimer

La célèbre marque au double C a souffert lors du premier semestre 2016, notamment en raison des attentats à Paris.

Ils étaient attendus avec impatience par les spécialistes du marché du luxe. Et c’est au cœur de l’été, le 16 août, que Chanel International BV, l’entité néerlandaise qui contrôle la maison de luxe et ses filiales, a déposé ses comptes pour l’exercice 2016 au registre du commerce d’Amsterdam. Bilan s’est procuré ce document de 91 pages qui révèle des chiffres inédits. En effet, cet empire non coté en Bourse ne publie officiellement aucuns résultats détaillés. Il est totalement contrôlé par les frères Alain et Gérard Wertheimer.

En 2016,  Chanel a réalisé un chiffre d’affaires de 5,67 milliards de dollars, en chute de 9% sur un an. Une baisse que le groupe explique notamment par la cession de sa filiale Chanel Limited UK (qui représente environ 11 % de ses ventes) à une autre entité, toujours sous son contrôle. «Sur une basse équivalente, à taux de change constants, les résultats sont stables par rapport à 2015», précise le rapport audité par le cabinet Deloitte.

Mais la célèbre marque au double C a souffert lors du premier semestre 2016. «Les attaques terroristes en Europe ont impacté négativement le flux de touristes et donc les ventes», admet le groupe. Même si la seconde partie de l’année a connu une nette amélioration, cela n’a pas empêché une chute du bénéfice net de 35% à 874 millions de dollars. Le résultat opérationnel a plongé de 20% à 1,28 milliard, engendrant une rentabilité en baisse à 22,5% contre 25,7% un an plus tôt. La rentabilité nette observe une chute à 15,4% (21,5% en 2015).

Lire aussi: Les propriétaires de Chanel encaissent 1,6 milliard de dividendes

Mais, chez Chanel, alors que les résultats baissent, les dividendes progressent. Sous la rubrique «dividendes payés aux actionnaires», on découvre que les frères Wertheimer se sont octroyés 3,41 milliards de dollars contre «seulement» 1,64 milliard en 2015. Résultat, le cash disponible en banque par la société est passé de 1,3 milliard à 980 millions.

L’année écoulée a été déterminante pour le groupe. Chanel a finalisé l’harmonisation de ses prix au niveau international. Cela s’est traduit pas une hausse des étiquettes de l’ordre de 20% en Europe et une baisse équivalente en Asie. Une stratégie qui aurait engendré une très forte chute des ventes sur le marché parallèle en Chine.

Pour l’année en cours, la société s’attend à une performance en hausse. Le secteur du luxe affiche une forte croissance. Le géant LVMH, par exemple, a enregistré des résultats records au premier semestre. Chez Chanel, 2017 est l’année Gabrielle puisque le dernier parfum féminin et le nouveau sac de la maison de la rue Cambon ont été tous deux baptisés du prénom de la célèbre couturière, créatrice de la marque.

Pour rappel, Alain Wertheimer habite à New York alors que Gérard réside dans le canton de Genève où son fils David vient d’acquérir un appartement pour 7,7 millions de francs. L’agence Bloomberg estime leur fortune à 22,4 milliards de dollars.

Canalluiginonb Web 0
Luigino Canal

Journaliste

Lui écrire

Licencié en économie (Université de Genève), journaliste indépendant spécialisé en télécommunications, économie et investigation notamment avec des enquêtes sur le blanchiment d’argent et les escroqueries financières, Luigino Canal a été pendant 15 ans le correspondant en Suisse pour le quotidien économique français «Les Echos». Il a collaboré avec de nombreux médias suisses et italiens (Corriere della Sera, l’Espresso). Il se concentre désormais sur les grandes fortunes. Il participe depuis 15 ans à l’élaboration du classement de Bilan des 300 plus riches de Suisse.

Du même auteur:

Comment la cire «Suisse» a conquis l’Argentine
Comment la cire «Suisse» a conquis l’Argentine

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."