Bilan

Manor supprime jusqu'à 200 postes à son siège bâlois

Manor va supprimer 200 postes de travail sur les 1000 existants à son siège bâlois dans le cadre d'un plan de transformation.

La transformation réalisée d'ici deux ans, Manor compte se développer sur quatre axes.

Crédits: Keystone

La chaîne de grands magasins Manor va supprimer "au maximum" 200 postes de travail sur les 1000 existants à son siège bâlois dans le cadre d'un plan de transformation, a annoncé jeudi l'enseigne contrôlée par la holding genevoise Maus Frères.

"Dans un marché en profonde mutation et dans un environnement connaissant d'importants changements, Manor amorce aujourd'hui un nécessaire plan de transformation", a indiqué la société dans un communiqué. L'objectif est de "retrouver une performance solide et durable, avant d'entamer un ambitieux plan de croissance dans deux ans".

Manor a justifié cette évolution par le changement des habitudes de consommation, la force du franc, le tourisme d'achat et la concurrence du e-commerce, qui ont "entraîné une baisse significative de la rentabilité de Manor ces dernières années".

Sur une période de deux ans, Manor vise une refonte de l'architecture des marques propres, nationales et internationales, ainsi que l'accélération de la numérisation.

"Manor veillera à réduire les licenciements au strict nécessaire et à éviter les cas de rigueur en absorbant, dans la mesure du possible, ces suppressions de postes par le biais des fluctuations naturelles", notamment des retraites anticipées et une mobilité au sein de l'entreprise, a indiqué le directeur général (CEO) Stéphane Maquaire, nommé en début d'année.

Une indemnité de départ sera versée aux salariés qui n'auront pas trouvé un nouvel emploi et qui ne pourront pas faire l'objet d'un départ en préretraite.

Le groupe veut également réévaluer régulièrement son réseau de grands magasins, de supermarchés et de centrales de distribution.

En septembre 2016, Manor avait fermé son point de vente Manor Food de Viganello, dans l'agglomération de Lugano, supprimant 37 postes. Le Manor Food de Soleure fermera quant à lui ses portes en avril 2018, "si aucune alternative ne peut être trouvée durant le processus de consultation du personnel en cours".

La transformation réalisée d'ici deux ans, Manor compte se développer sur quatre axes. Manor reprendra notamment son expansion et développera un réseau de points de vente, développera son offre dans les points de vente fixes et sur internet avec ses marques propres et extérieures. Les activité numériques doivent quant à elles être "intensifiées".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."