Bilan

Londres soupçonne ABB de corruption

Le gouvernement britannique ouvre une enquête sur l'antenne locale d'ABB dans le cadre d'investigations sur les activités de la société pétrolière monégasque Unaoil.

Les éléments délivrés par ABB concernent des transactions passées avec Unaoil et des filiales, ainsi que des payements présumés inappropriés.

Crédits: Keystone

L'agence gouvernementale britannique "Serious Fraud Office" (SFO) confirme vendredi sur son site internet avoir ouvert une enquête sur les activités d'ABB au Royaume Uni. L'antenne locale du conglomérat de techniques énergétiques et d'automation y est soupçonnée de faits de corruption. ABB assure dans une prise de position avoir informé de son propre chef le SFO, de même que le gendarme américain des marché et le Département de la justice des Etats-Unis (DoJ), à l'issue d'une enquête interne.

L'enquête britannique sur le groupe s'inscrit dans le cadre d'investigations déjà en cours sur les activités de la société pétrolière monégasque Unaoil.

Les éléments délivrés par ABB concernent des transactions passées avec Unaoil et des filiales, ainsi que des payements présumés inappropriés effectués par ceux-ci à des tiers. L'entreprise zurichoise assure coopérer pleinement avec les autorités.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."