Bilan

Logitech accélère la cadence au premier trimestre

Le chiffre d'affaires de Logitech affiche une croissance de 10,4% en comparaison annuelle à 529,9 millions de dollars au premier trimestre.

La multinationale valdo-américaine se félicite d'une progression de plus de 40% dans les accessoires de jeu, de vidéoconférence ou la domotique.

Crédits: Keystone

Logitech a sensiblement étoffé ses ventes et sa rentabilité sur les trois premiers mois de l'exercice décalé 2017/18, clos fin juin. Le fabricant d'accessoires et de périphériques informatiques a défrisé les attentes du marché sur toute la ligne et relève dans la foulée ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice.

Le chiffre d'affaires affiche une croissance de 10,4% en comparaison annuelle à 529,9 mio USD, selon les résultats non audités publiés mardi. L'excédent d'exploitation (Ebit) a bondi de plus d'un cinquième à 31,4 mio USD et le bénéfice net s'est envolé de près de 70% à 37,0 mio.

L'entame de cet exercice décalé s'avère nettement plus fructueuse que ne le projetaient les analystes, dont les prévisions de revenus plafonnaient à 518 mio USD. Le résultat opérationnel était en moyenne attendu à 27,0 mio et le bénéfice net à 35,3 mio.

Segments contrastés

Claviers et souris sont restés la principale source de revenus du groupe, malgré un tassement des premiers de 2% à 116,1 mio USD et une maigre progression des seconds de 5% à 122,1 mio. Les accessoires de jeu accèdent à la troisième position grâce à un bond de 38% à 77,7 mio, devant les haut-parleurs (+10% à 62,9 mio).

Les écouteurs pour ordinateurs affichent un recul de 11% à 50,2 mio USD. Les outils de communication en vidéo en revanche ont décollé de 49% à 35,6 mio et les produits de domotique de 49% à 35,6 mio.

L'évolution la plus marquée est à chercher du côté des accessoires pour tablettes et autres téléphones portables, dont les ventes ont explosé de 67% à 23,2 mio USD. Le revenu des activités en voie d'abandon ont fondu de 99% à quelque 5000 CHF.

Hors frais de cotation ou de restructuration, amortissements, effets d'inventaires et d'acquisition ou encore variation dans la valorisation des participations, la multinationale valdo-californienne revendique un excédent d'exploitation (non-GAAP) de 43,0 mio USD, contre 37,8 mio un an plus tôt.

"Notre force d'innovation et la finalisation attendue de l'acquisition d'Astro Gaming (pour 85 mio USD) nous confère la confiance nécessaire pour relever nos perspectives pour l'ensemble de l'exercice", se félicite le directeur général (CEO) Bracken Darrell, cité dans le communiqué.

Ambitions revues à la hausse

Logitech relève conséquemment son objectif de croissance entre 10% et 12% hors effets de changes. L'excédent d'exploitation non-GAAP doit s'établir entre 260 mio et 270 mio USD. La direction visait jusqu'ici une croissance de 5% à 10%, assorti d'un excédent d'exploitation compris entre 250 mio et 260 mio.

La croissance, supérieure à 10%, repose de surcroît sur une base relativement étendue, salue Kepler Cheuvreux dans un commentaire. Le courtier français souligne que le premier partiel ne représente traditionnellement que 20% des ventes sur l'ensemble de l'exercice. UBS reconnaît avoir sous estimé le potentiel de la multinationale valdo-californienne.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) elle non plus ne tarit pas d'éloges et prévoit d'aligner sa modélisation sur les ambitions affichées par la direction.

Le modèle d'affaires de Logitech a une nouvelle fois démontré sa pertinence, en dépit d'une déception dans le domaine des écouteurs, note Vontobel.

"Logitech a réalisé un bon début d'année", résume Baader Helvea, qui juge néanmoins les perspectives brossées par la direction par trop timides. Le courtier genevois anticipe une nouvelle année de "croissance et de franchissement d'objectifs".

A 09h45, la nominative Logitech s'appréciait de 2,3% à 38,20 CHF, dans un SPI en hausse de 0,22%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."